Menacé, Gland quitte le terrain avant la fin du match

Football2e ligue inter: battus 3-1, les joueurs de La Côte ont quitté la pelouse, envahie par les supporters bellerins.

Le public a envahi le terrain suite à la victoire de Bex contre Gland.

Le public a envahi le terrain suite à la victoire de Bex contre Gland. Image: TAIBAT VANROTH

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une promotion devrait être synonyme de fête, mais ce n’a pas été le cas dimanche au stade du Relais, à Bex. Le match retour opposant Bellerins et Glandois a en effet été interrompu avant son terme officiel, le club de La Côte ayant déserté l’aire de jeu. Mené 1-0 par Gland jusqu’au retour des vestiaires, Bex est revenu au score avant de faire basculer la rencontre entre la 89e et 90e minute de jeu. Une réussite de l’attaquant Taulant Ukhadja et une superbe frappe de Michaël Bo ont permis aux Bellerins de faire le break et de porter le score à 3-1.

L’affaire était donc pliée et la montée en 2e ligue inter assurée. C’était sans compter sur un scénario inattendu: des centaines de fans de Bex ont déboulé sur la pelouse pour célébrer le but vainqueur. Et au passage, peut-être bien, provoquer un tant soit peu l’équipe adverse. Un acte anecdotique ou mal intentionné? Les avis divergent. La formation de La Côte, se sentant alors menacée, n’a pas hésité avant de rejoindre immédiatement les vestiaires. Jamel Kaissi, le coach glandois, a d’ailleurs été formel: «La sécurité de nos joueurs passe avant le résultat. Ça a été vite. On fait quoi? On y retourne? Et si on marque, il se passera quoi? Je ne sais pas jusqu’où ça aurait pu aller.»

«On a tous vu des projectiles durant la 2e mi-temps»

Et malgré le calme revenu, Gland n’a pas souhaité poursuivre le jeu. L’arbitre, M. Brkic, a donc officiellement sifflé la fin de la rencontre. Sa décision, le club de La Côte ne l’a pas prise uniquement à cause de l’invasion bellerine sur la pelouse, mais suite à des actes jugés déplacés tout au long de la partie. «On a tous vu des projectiles durant la 2e mi-temps. Un des photographes du journal La Côte a même été touché. Il y a donc des témoins. Et les joueurs de Bex auraient aussi pu en pâtir. Au final, heureusement, personne n’a été blessé ou agressé», commente Kaissi.

Mouloud Mekaoui, l’entraîneur de Bex, est embarrassé. «Les gars, on ne va pas râter la promotion pour une con…», lançait-il aux fans envahissant la pelouse. L’euphorie les aurait-elle dépassés? «Sur le 3e but, les supporters étaient tellement heureux. Selon moi, c’est anecdotique. Mais en toute franchise, je n’ai pas tout vu. au niveau de la sécurité du match, il ne devait pas y avoir de souci. Si l’arbitre a tenté de rappeler Gland sur le terrain, c’est qu’il a estimé qu’il n’y avait pas de risque pour les joueurs», poursuit Mekaoui. «C’est juste triste, car on n’a pas pu fêter notre promotion dignement. On ne leur en veut pas, ils sont là depuis longtemps, mais c’est une con… de leur part.»

Pas de haine Si ça n’avait tenu qu’à lui, Jamel Kaissi n’aurait pas donné suite à l’affaire. «Je n’ai de haine contre personne. Que Bex fête sa montée, nous, on va continuer à bosser pour l’année prochaine. Mais notre président, Oga Venkat, a tenu à poser protêt pour motif d’insécurité. Selon moi, ça n’aboutira pas, l’arbitre a sifflé la fin du match car on n’est pas revenu sur le terrain. Il aurait dû l’arrêter avant», explique le coach de Gland.

La décision, d’accorder ou non la promotion au FC Bex, appartient donc à l’ACVF. Laquelle se prononcera après avoir pris connaissance du rapport de l’arbitre. Gérard Vontobel, le président de l’ACVF, explique: «Gland doit confirmer son protêt dans les trois jours. Pourquoi l’arbitre a-t-il arrêté le match? Les parties présentes seront alors entendues. Ensuite, selon ce qui est décidé, Bex peut encore faire recours.» (24 heures)

Créé: 19.06.2017, 16h51

Montreux signe un exploit

Après deux saisons en 2e ligue, Montreux a retrouvé la catégorie supérieure, samedi. Une promotion synonyme d’exploit si l’on considère que l’équipe coachée par Pierre Cheminade a arraché son billet pour la 2e ligue inter en allant s’imposer (4-3) sur le terrain du FC St-Prex. Un adversaire qui n’avait, jusque-là, pas perdu le moindre match à domicile, cette saison. Et qui restait de surcroît sur une impressionnante série de 20 rencontres sans la moindre défaite!

Cette victoire impérative – ils s’étaient inclinés 1-0 à l’aller à Chailly – les Montreusiens l’ont obtenue au terme d’une rencontre de folie, au cours de laquelle l’avantage n’a cessé de passer d’une équipe à l’autre.

Le bilan final est donc plus que positif pour la troupe de Pierre Cheminade. «C’est une super-saison qui se termine comme il faut, explique l’entraîneur montreusien. Je suis forcément content parce que la physionomie de ce match retour n’était évidente à gérer, car on parvient chaque fois à revenir au score. Mais voilà, c’est une finale et on savait qu’il ne fallait rien lâcher.» Pour ce qui concerne l’avenir, Cheminade est clair. «Il n’y aura pas de gros changements dans notre effectif mais tout sera mis en œuvre pour assurer notre maintien le plus vite possible.»

Articles en relation

Gland se rapproche de la 2e ligue interrégionale

Football Le club de La Côte a fait un pas vers la promotion en remportant le match aller des finales de 2e ligue face à Bex (1-0). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...