Passer au contenu principal

En Belgique, l'Islande n'a pas rendu service à la Suisse

Les Diables Rouges l'ont emporté 2-0 jeudi face aux Vikings. La Nati devra gagner dimanche pour disputer le Final four de la Ligue des nations.

Michy Batshuayi: un homme à surveiller dimanche pour la Nati.
Michy Batshuayi: un homme à surveiller dimanche pour la Nati.
AFP

Battue 2-1 au match aller de cette phase de poules, la Suisse aura impérativement besoin d’une victoire face à la Belgique, dimanche à Lucerne (coup d’envoi à 20h45), pour disputer la phase finale - ou le «Final four» - de la Ligue des nations, première du nom. Et pas sur n’importe quel score: soit avec deux buts d’écart, soit en gagnant 1-0 ou 2-1. Un 3-2 ou un 4-3, et ainsi de suite, qualifierait les hommes de Roberto Martinez, selon le sacro-saint principe des buts inscrits à l’extérieur en cas d’égalité de points.

Jeudi à Bruxelles, les Diables Rouges ont logiquement battu l’Islande 2-0, grâce à un doublé de Michy Batshuayi (65e et 81e). L’attaquant du FC Valence - il est prêté par Chelsea - a libéré une formation dominante, mais qui ne s’est pas ménagée des multitudes d’occasions. La Belgique s’est donc octroyée sur le tard un petit matelas pour sa «finalissima» contre la Nati. Elle n’a pas brillé de mille feux face à un adversaire que la Suisse avait terrassé 6-0.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.