Passer au contenu principal

Zurich et Zoug gagnent, Berne et Davos s'inclinent

Si les Zurich Lions ont déroulé face aux Rapaces de Gap, Berne a essuyé sa première défaite de la saison en Champions League.

Les Zurich Lions se sont imposés 4-0 face aux Rapaces de Gap. (Jeudi 31 août 2017)
Les Zurich Lions se sont imposés 4-0 face aux Rapaces de Gap. (Jeudi 31 août 2017)
Keystone

Deux victoires (Zurich Lions, Zoug) et deux défaites (Berne, Davos): les clubs suisses ont connu des fortunes diverses jeudi soir lors de la 3e journée de la Champions League.

Zurich impeccable, Zoug chanceux

Cinq jours après avoir atomisé 11-1 les Rapaces de Gap, les Zurich Lions ont encore surclassé les champions de France. Les ZSC se sont toutefois montrés moins sévères, ne s'imposant «que» 4-0 face à l'équipe tricolore. Fredrik Petterson, Mathias Seger, Inti Pestoni et Pius Suter ont inscrit les buts zurichois. Les hommes entraînés par Hans Wallson disputeront samedi la «finale» de leur groupe H contre les Frölunda Indians.

Déjà malmené au match aller en Biélorussie (succès 3-2), Zoug a encore souffert pour disposer de Neman Grodno. Les vice-champions de Suisse, tenus en échec 2-2 après les prolongations, n'ont passé l'épaule que lors des tirs au but. Un exercice qui leur a réussi grâce aux réussites de Lino Martschini et de leur nouvelle recrue américaine Garrett Roe.

Première défaite pour Berne

De son côté, Berne a été battu 3-1 en Finlande pour le TPS Turku. Vainqueurs tranquilles du même adversaire samedi à Berne (4-0), les hommes de Kari Jalonen ont eu droit à un match autrement plus compliqué jeudi soir. Devant au score grâce à un but d'Andrew Ebett, tombé après 71 secondes déjà, les Bernois ont longtemps résisté, bien protégé par Leonardo Genoni. Le portier du SCB a toutefois concédé l'égalisation au début de l'ultime tiers, sur la 42e tentative de tir des Finlandais. Ceux-ci ont ensuite pris les devants à la 49e, avant de valider leur victoire quatre minutes plus tard.

Davos a, lui, été battu 5-3 en Suède par les Växjö Lakers. Les Grisons ont payé cher leur indiscipline, eux qui ont multiplié les pénalités (9 x 2'). Les Scandinaves ont, par exemple, marqué le 3-2 alors que trois Davosiens se trouvaient sur le banc des pénalités.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.