Blatter invité par son «vieil ami» Poutine

Foot - Mondial 2018Dans un entretien bien huilé, l'ex-président déchu de la FIFA annonce qu'il se rendra à la prochaine Coupe du monde.

Sepp Blatter a été invité en Russie par Vladimir Poutine.

Sepp Blatter a été invité en Russie par Vladimir Poutine. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président déchu de la FIFA Sepp Blatter assistera au Mondial 2018 de football en Russie à l'invitation de Vladimir Poutine et ce, malgré sa suspension. «J'irai au Mondial en Russie, j'ai reçu une invitation de la part du président Poutine, comme Michel Platini du reste», a déclaré Sepp Blatter.

«Vous savez que Poutine et Blatter sont depuis longtemps, on peut le dire, amis», a déclaré lors d'un point-presse le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. «La Coupe du monde du football est une grande fête du football et tous les invités seront les bienvenus ici, et les vieux amis seront aussi les bienvenus», a-t-il ajouté.

L'entourage de l'ancien président de l'UEFA a cependant affirmé que Michel Platini «n'avait pas reçu d'invitation de M. Poutine pour aller au Mondial en Russie et ne savait d'ailleurs pas ce qu'il ferait l'été prochain».

«Je ne sais pas combien de temps je vais y aller, si je serai là pour le match d'ouverture ou pour la finale, a ajouté Sepp Blatter, ancien patron du football mondial. Comme je ne peux pas travailler dans le football (en raison de sa suspension, ndlr) et que je n'ai pas de mission à accomplir, je ne ferai peut-être qu'un passage».

La FIFA a indiqué qu'elle ne trouverait rien à redire à la présence de son ancien président lors du Mondial 2018 «puisque Sepp Blatter n'a plus de fonction officielle».

Un livre «salé»

Sepp Blatter, 81 ans, a été suspendu 6 ans «de toute activité liée au football» par la justice interne de la FIFA pour un paiement controversé de 2 millions de francs suisses, à son ex-ami et allié Michel Platini.

Ancien président de l'UEFA et successeur désigné de Blatter à la tête de la FIFA, Michel Platini a lui aussi été suspendu 6 ans, suspension réduite à 4 ans par le Tribunal arbitral du sport (TAS). «Je suis certain que le Mondial 2018 sera un grand Mondial. A la Russie de démontrer qu'elle peut recevoir le monde entier, c'est un vrai challenge», a ajouté Sepp Blatter.

Le Haut-Valaisan a également annoncé qu'il préparait un livre qui doit être publié avant le Mondial russe par la maison d'édition française Héloïse d'Ormesson.

«On est toujours dans la phase préparatoire, le livre doit sortir avant le Mondial en Russie», a confié Sepp Blatter. «Ce sera assez salé, je raconte des choses qui se sont produites dans le passé», a-t-il ajouté sans vouloir donner plus de détails sur le contenu de l'ouvrage.

(afp/nxp)

Créé: 20.10.2017, 10h45

Articles en relation

«J'aurais dû m'arrêter plus tôt», estime Blatter

Football Le président déchu de la FIFA souligne que son éviction en 2015 peu après sa réélection avait «été un soulagement». Plus...

«Le FIFA bashing est devenu un sport national»

Gianni Infantino Le 67e congrès de la FIFA s'est ouvert à Bahreïn. Il doit valider le non-renouvellement des mandats de Blatter et Platini. Plus...

Blatter entendu dans une enquête en France

Football L'ex-président de la FIFA s'est expliqué dans l'affaire de l'octroi des Mondiaux au Qatar et à la Russie. Plus...

Le salaire d'Infantino pour 2016 dévoilé

Football Le patron de la FIFA a gagné beaucoup moins que son prédécesseur, le Valaisan Sepp Blatter. Plus...

«C'est le plus gros égoïste que j'ai vu de ma vie»

Football Michel Platini est sorti de son silence jeudi dans une interview donnée au «Monde». Il n'est pas tendre avec Blatter et la FIFA. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.