Le FC Bâle victorieux 3-0 du Maccabi Tel Aviv

Football: Europa LeagueRéussite totale pour le FC Bâle: une semaine après avoir obtenu le 0-0 en Israël, le club a forcé la décision sur trois réussites.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 200e match européen du FC Bâle fut une réussite totale. Victorieux 3-0 du Maccabi Tel Aviv, les Rhénans disputeront les huitièmes de finale de l'Europa League. Ils affronteront le Red Bull Salzbourg.

Une semaine après avoir obtenu le 0-0 en Israël à l'issue d'une performance qui aurait réjoui une équipe de L1 «bien en place», le FC Bâle a forcé la décision sur trois réussites inscrites de la tête par Stocker et Streller. A la 18e, Stocker coupait au premier poteau un centre de Safari. A l'heure de jeu, Streller signait le 2-0 sur un assist parfait de Serey Die. En inscrivant le 3-0 à la 71e, le capitaine partage désormais avec Alex Frei le titre du meilleur buteur du club sur la scène européenne avec 22 buts chacun.

Les éloges à Yann Sommer

Les deux buteurs ne furent pas les uniques artisans de cette qualification. Déjà décisif au match aller, Yann Sommer mérite une fois de plus toutes les éloges. Il a réussi l'arrêt qu'il fallait devant Radi trois minutes seulement avant le 2-0 de Streller. Comme l'an dernier, le seul brio de son gardien autorise le FCB à nourrir certains espoirs dans cette compétition qui n'est pas encore la priorité du club.

Ainsi, Murat Yakin a profité à nouveau de cette compétition pour aligner comme à Tel Aviv trois arrières centraux. Ce choix s'est avéré payant dans la mesure où les deux latéraux, Philipp Degen et Safari, ont trouvé les espaces en début de rencontre pour sonner la charge. Ils furent déterminants sur l'action du 1-0 puisque c'est un centre de Degen qui devait provoquer un premier déséquilibre au sein de la défense israélienne.

Annoncé pourtant titulaire, Matias Delgado a dû attendre la 80e minute pour fouler la pelouse du Parc Saint-Jacques. Décevant depuis son retour en Suisse, le stratège ne bénéficie plus désormais d'un grand crédit. Il est vrai que Murat Yakin possède en la personne de l'épatant Fabian Frei un élément auquel il peut confier en toute confiance les clés du jeu.

Une tâche plus ardue le mois prochain

Après cette nouvelle qualification acquise devant le Maccabi Tel Aviv - les deux équipes avaient été opposées en août dernier lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions -, le FC Bâle sera confronté à une tâche plus ardue le mois prochain. Le Red Bull Salzbourg du mécène Dietrich Mateschitz est une équipe redoutable en 2014.

Elle écrase le Championnat d'Autriche avec une avance de... 19 points sur son dauphin. Elle a, surtout, laissé une très grande impression lors de ces seizièmes de finale de l'Europa League en s'imposant 3-0 et 3-1 devant l'Ajax Amsterdam. Face à une formation qui compte dans ses rangs le Lucernois Christian Schwegler, le FC Bâle devra vraiment monter en puissance pour se qualifier. Le match aller aura lieu le 13 mars au Parc Saint-Jacques, le retour le 20 mars en Autriche. (si/nxp)

Créé: 27.02.2014, 18h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.