Bâle tient la Fiorentina en échec et se qualifie

Europa LeagueEn remontant un score déficitaire, le FC Bâle a assuré, à Saint-Jacques face à la Fiorentina (2-2), sa qualification pour la suite de l'Europa League.

En égalisant à 2-2, les Bâlois ont assuré leur qualification pour la suite de la copétition.

En égalisant à 2-2, les Bâlois ont assuré leur qualification pour la suite de la copétition. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Malgré son nul (2-2) contre la Fiorentina, le FC Bâle jouera les 16es de finale de l'Europa League. Les Rhénans ont profité du 0-0 entre Belenenses et Lech Poznan lors de la 5e journée du groupe I.

Les Italiens de Paulo Sousa, l'ancien entraîneur bâlois, n'ont pas réussi à conserver une avance de deux longueurs. Le jeune Bernardeschi, un des Italiens les plus prometteurs, avait signé un doublé (23e/36e), profitant des approximations de la défense du FCB. La Fiorentina aurait aussi dû bénéficier en début de match d'un penalty évident pour une main d'Elneny dans la surface.

L'expulsion justifiée de Roncaglia à la 26e, pour un méchant coup de coude au visage d'Embolo, n'a d'abord pas fait trop de mal à la Viola et à son maître à jouer Borja Valero. Suchy a bien réduit l'écart de manière litigieuse à la 40e (position illicite d'Embolo), mais Bâle n'a ensuite que rarement été en mesure de créer le danger, malgré sa supériorité numérique.

L'égalisation d'Elneny à la 74e est donc un peu tombée de nulle part. Les Rhénans dominaient certes, mais de manière stérile. L'Egyptien avait déjà marqué contre les Italiens lors de la 1re journée et un succès bâlois 2-1 en Toscane.

Battu deux fois de suite en Super League, le FCB n'évolue actuellement pas à son meilleur niveau, tant s'en faut. Les hommes d'Urs Fischer semblent fatigués, tant physiquement que mentalement. Ils ont quand même eu le mérite de ne pas baisser les bras et de remonter un score déficitaire.

A l'heure du bilan final, la vraie bonne nouvelle de la soirée pour eux est la qualification, qui leur permettra de faire le voyage de Poznan l'esprit totalement libéré lors du dernier match le 10 décembre. Avec trois points d'avance sur la Fiorentina et l'avantage dans les confrontations directes, les Bâlois sont en effet déjà assurés de la 1re place du groupe.

(si/nxp)

Créé: 26.11.2015, 21h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.