Bolt content d'avoir fait taire «les sceptiques»

AthlétismeBolt s'est montré heureux d'avoir fait taire «les sceptiques» avec son nouveau titre sur 100 m aux Mondiaux de Pékin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La route a été difficile pour en arriver là, j'ai eu mes blessures. C'est vraiment grand de venir ici et de m'imposer, beaucoup de personnes ne misaient plus sur moi», s'est-il réjoui.

Dans une salle de presse comble et surchauffée, Bolt est apparu plus posé que par le passé. Une satisfaction profonde, mêlée peut-être de soulagement, transparaissait de son attitude plus que ses propos, relativement mesurés pour un extraverti comme lui.

«Techniquement, je n'ai pas fait la course parfaite. Mon coach (Glen Mills) sera sans doute content que j'aie gagné mais moins de la manière dont j'y suis parvenu. Aujourd'hui, il me fallait vaincre pour poursuivre ma légende», a-t-il ajouté dans un entretien audio diffusé par le «Jamaica Gleaner».

«Un rôle de chasseur»

Interrogé sur son chrono (9''79), Bolt assurait ne pas y prêter attention: «Je ne me soucie pas du temps. C'est un Championnat, j'arrivais dans le rôle du chasseur, la situation était différente des dernières fois.»

La star va maintenant s'accorder «des massages, des bains glacés» (qu'il déteste) et «téléphoner à quelques proches» pour se remettre et décompresser avant les séries (mardi) du 200 m (finale jeudi). Sa victoire, il est allé la chercher «pour lui-même», même s'il a dit comprendre les attentes des gens pensant qu'il était important qu'il gagne, pour l'athlétisme.

Revenant sur ses problèmes de blessures, «La Foudre» a dit sentir le poids des années sur ses articulations. Cela l'a obligé à essayer de nouvelles chaussures, à trouver un nouveau système pour soulager ses mollets... «Je dois continuer à gagner pour être le meilleur athlète de tous les temps», a-t-il dit.

Marre du dopage

Interrogé sur le dopage, Bolt s'est montré moins loquace. Il en a marre du sujet. «Je vous suis reconnaissant...» (sous-entendu, d'accepter que je refuse de parler du sujet), a-t-il répondu trois fois de suite à autant de questions.

Justin Gatlin s'est montré bon perdant. «J'ai réussi une grande course contre un grand bonhomme. La course m'a échappé sur les cinq derniers mètres, mais je suis heureux d'avoir représenté mon pays», a relevé l'Américain. (si/nxp)

Créé: 23.08.2015, 19h42

Articles en relation

Bolt plus fort que sa légende: neuvième titre mondial!

Athlétisme Le Jamaïcain s'est imposé en 9''79 juste devant l'Américain Justin Gatlin qui était invaincu depuis 2 ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.