Passer au contenu principal

Bolt, Lavillenie, Hussein: du lourd pour Athletissima

La star jamaïcaine du sprint fera son retour à la Pontaise le 9 juillet prochain.

Usain Bolt.
Usain Bolt.
Keystone

Usain Bolt fera son retour à La Pontaise, pour Athletissima le 9 juillet, après deux ans d'absence. Le sextuple champion olympique jamaïcain courra le 200 m.

Après une saison 2014 quasi blanche, la superstar de l'athlétisme souhaite s'attaquer cette année à son record du monde du 200 m (19''19) et mettra le turbo en vue des Mondiaux de Pékin (22-30 août). Dans cette optique, Athletissima tombe à point nommé. L'homme dont le cachet est estimé à 300'000 dollars ou francs par meeting doit également s'aligner à Paris sur 100 m le 4 juillet, et peut-être à Monaco le 17 juillet.

«A Lausanne, nous voulons aussi profiter de sa venue pour organiser une rencontre avec des jeunes. Pour un enfant, c'est un souvenir pour la vie», anticipe Jacky Delapierre, le patron du meeting.

Athlètes suisses

Pour cette 40e édition, le boss a par ailleurs annoncé l'engagement de l'«invincible» recordman du monde Renaud Lavillenie. Le Français vient de remporter samedi à Prague (indoor) un septième titre européen à la perche, salle et plein air confondus.

La nouvelle et prometteuse génération d'athlètes suisses sera aussi au rendez-vous, avec le champion d'Europe du 400 m haies Kariem Hussein, Mujinga Kambundji en sprint et «probablement» Selina Büchel, la nouvelle championne d'Europe en salle du 800 m. «Nous avons ajouté spécialement une course au programme pour elle, en dernière minute. Car le 800 m ne fait pas partie des disciplines 'Ligue de diamant' prévues à Athletissima», précise Jacky Delapierre, lui-même ancien coureur de 800 m.

Selina Büchel vient elle-même d'annoncer qu'elle mettrait un peu plus l'accent sur les meetings cette année, dans sa trajectoire vers les Mondiaux de Pékin. Olivier Gloor, employé d'Athletissima, négociera son engagement directement avec l'entourage de l'athlète.

Pour Hussein et Kambundji, le «deal» est passé par Patrick Magyar, ex-patron du Weltklasse et des Championnats d'Europe de Zurich et directeur de la Ligue de diamant.

Si

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.