C'est terminé pour LeBron James et les Lakers

BasketballLa franchise de Los Angeles ne disputera pas les play-off pour la sixième année consécutive.

LeBron James: son transfert record n'aura pas sorti les Lakers du marasme.

LeBron James: son transfert record n'aura pas sorti les Lakers du marasme. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Même LeBron James n'est pas parvenu à sortir les Los Angeles Lakers du marasme: pour la sixième année consécutive, la deuxième franchise la plus titrée de l'histoire, connue dans le monde entier, a échoué à se qualifier pour les play-off. Battus vendredi à domicile par les Brooklyn Nets (111-106), «King James» et ses coéquipiers sont officiellement éliminés.

La superstar des Lakers, qui avait disputé les huit dernières finales avec Miami (2011-2014) et Cleveland (2015-18), suivra la phase finale devant son écran de télévision. Un affront pour l'auto-proclamé «roi» de la NBA, qui dispute au légendaire Michael Jordan le titre de meilleur joueur de l'histoire.

L'échec des Lakers est d'abord celui de James, recruté en juillet dernier à prix d'or, avec un contrat de 154 millions de dollars sur quatre ans, pour redonner de l'éclat aux célèbres maillots «purple and gold». A 34 ans, James reste pourtant l'un des joueurs les plus prolifiques de NBA: il est le 5e meilleur marqueur du championnat 2018-19 (27,5 points par match), le 3e meilleur passeur (8 passes décisives par match) ou encore le 7e joueur le plus utilisé (35,3 minutes par match).

Harden tutoie encore les sommets

Mais cette année, c'est bien James Harden qui tient la corde en NBA. Ce dernier a encore tutoyé les sommets avec 1 points, dont 37 avant la pause, contre les San Antonio Spurs, battus 111-105 par les Houston Rockets, Harden a égalé son record de points marqués en une soirée (établi en janvier dernier) et a dépassé le seuil des 50 points pour la 8e fois de la saison.

Avec son troisième match à 60 points et plus depuis ses débuts en NBA, il marche aussi sur les traces de trois légendes, Wilt Chamberlain, Kobe Bryant et Michael Jordan, les seuls à avoir fait mieux dans ce registre avec respectivement 32, 6 et 4 matches à 60 points et plus.

Il a aussi marqué des points précieux dans la course à un deuxième trophée de meilleur joueur NBA (MVP) consécutif, que seul l'ailier grec de Milwaukee, Giannis Antetokounmpo semble en mesure de lui dérober. Mais «The Beard» ne s'attarde pas sur les chiffres et les records.

Clint Capela a activement participé à la victoire des Rockets: il a marqué 7 points, capté 16 rebonds (14 défensifs) et délivré 4 assists durant les 32'27'' qu'il a passées sur le parquet.

NBA. Les résultats de vendredi: Los Angeles Lakers - Brooklyn Nets 106-111. Milwaukee Bucks - Miami Heat 116-87. Cleveland Cavaliers - Los Angeles Clippers 108-110. New York Knicks - Denver Nuggets 93-111. Toronto Raptors - Oklahoma City Thunder 109-116. Orlando Magic - Memphis Grizzlies 123-119 ap. Houston Rockets - San Antonio Spurs 111-105. (nxp)

Créé: 23.03.2019, 07h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.