La candidature du Maroc retenue

Coupe du monde 2026Le Maroc fera bien face au trio Etats-Unis-Canada-Mexique le 13 juin prochain pour l'organisation de la Coupe du monde 2026.

La désignation du pays organisateur de la Coupe du monde 2026 aura lieu le 13 juin prochain, en Russie.

La désignation du pays organisateur de la Coupe du monde 2026 aura lieu le 13 juin prochain, en Russie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Maroc peut pousser un ouf de soulagement: sa candidature pour l'organisation du Mondial-2026 a bien été retenue par la Fifa, alors que le scénario d'une élimination par la «task force» était redouté dans le royaume. «Le Maroc se positionne au niveau des grandes nations», s'est d'emblée félicité le président du comité de candidature marocain Moulay Hafid Elalamy, dans une déclaration envoyée à des rédactions dont l'AFP.

«Le Maroc fait maintenant partie des rares nations pouvant postuler et se conformer aux exigences du nouveau cahier des charges de la Fifa», s'est-il enorgueilli. La candidature marocaine sera soumise au vote le 13 juin à Moscou face au trio États-Unis-Canada-Mexique, à la veille du début de la Coupe du monde 2018.

«Toute notre équipe va se mobiliser pour continuer le travail et remporter une victoire le 13 juin à Moscou», a réagi auprès de l'AFP Moncef Belkhayat, membre du comité de candidature marocain et ancien ministre des Sports.

«C'est un grand jour pour le Maroc»

Le scénario d'une élimination avant de livrer bataille était évoquée avec insistance dans la presse locale, qui s'inquiétait des larges pouvoirs de la «task force», ce groupe de travail créé par la Fifa pour évaluer la recevabilité des deux candidatures pour le Mondial 2026. La validation de la candidature marocaine a été largement saluée dans la presse locale.

«C'est un grand jour pour le Maroc», qui «passe avec succès l'étape de la task force », ont réagi des médias marocains. «Quelle joie et quelle fierté!», «l'espoir continue», «le meilleur est à venir», ont commenté des internautes sur Twitter. Quatre fois candidat malheureux à l'organisation du Mondial (1994, 1998, 2006 et 2010), le Maroc espère être le second pays du continent africain, après l'Afrique du Sud en 2010, à accueillir l'événement.

«Le soutien que la candidature marocaine a suscité est bien au-delà de ce que l'on espérait», avait confié à l'AFP le président du comité de candidature marocain, sans préciser le nombre de soutiens attendus durant le vote.

Trump menaçant

Pour renforcer ses chances, le royaume présente sa candidature au nom de «tout le continent africain», arguant également de sa stabilité, de sa situation géographique -- l'Europe est à deux pas -- et de son fuseau horaire, par rapport au continent américain.

Favorite, la candidature du trio Etats-Unis-Canada-Mexique a reçu le soutien appuyé du président américain Donald Trump, qui a menacé les pays qui ne la soutiendraient pas de sanctions politiques.

Sur un total de 211 fédérations membres de la Fifa, les quatre en lice ne peuvent prendre part au vote. Le Maroc a également demandé à deux reprises que les Etats liés aux Etats-Unis, tels que Guam ou les Iles Vierges américaines ne puissent voter. (afp/nxp)

Créé: 02.06.2018, 01h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.