Passer au contenu principal

FootballChallandes et le Kosovo rêvent toujours de l'Euro

Nets vainqueurs de l’Azerbaïdjan sur leurs terres (4-0), les Kosovars sont promus en Ligue C et lorgnent l’Euro 2020.

Arber Zeneli était en feu.
Arber Zeneli était en feu.
Keystone

Un gardien né à Schlieren (Muric), un défenseur à Binningen (Aliti), un latéral à Aigle (Kololli), un milieu qui a vu le jour et joue à Zurich (Kryeziu) sur le pré au coup d’envoi, six joueurs de Super League en tout dans la sélection et un entraîneur passé au cours de sa longue carrière par, notamment, Yverdon, YB, Servette, Zurich, Sion ou Xamax... La partie décisive du Kosovo, mardi à Pristina en Ligue des Nations, devait être très suivie en Suisse également.

Les fans kosovars n’ont pas eu longtemps à attendre pour s’extasier sur la formation de Bernard Challandes, qui n’a qu’une trentaine de mois d’existence. Dans un Stade Fadil Vokrri garni de plus de 13'000 spectateurs et qui aurait pu être rempli plusieurs fois, Zeneli a fait exploser les siens après 63 secondes, d’une magnifique frappe enroulée. En seconde période, c’est 250 secondes qu’il a fallu patienter pour voir ce même No 10 partir à la limite du hors-jeu et inscrire le 2-0. Le joueur du SC Heerenveen complétera même son hat-trick à la 76e.

Le Kosovo jouera ainsi en Ligue C l’année prochaine et peut plus que jamais songer à disputer l’Euro 2020. Sa division offre, en effet, une place qualificative pour l’Euro 2020 via un tour final à quatre, avec des opposants qui devraient ressembler à la Biélorussie, la Géorgie et la Macédoine. Rien d’insurmontable pour un groupe qui n’a plus perdu depuis plus d’une année.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.