Passer au contenu principal

Cinq choses à savoir sur le Mondial féminin

La Coupe du monde 2019 démarre ce vendredi soir en France.

L'Américaine Alex Morgan sera l'une des stars de la compétition.
L'Américaine Alex Morgan sera l'une des stars de la compétition.

Quand?

La Coupe du monde féminine 2019, huitième de l’histoire, démarre ce vendredi soir au Parc des Princes de Paris. La France, pays organisateur, affronte la Corée du Sud en match d’ouverture (21h). La phase de poules se déroule jusqu’au 20 juin, avant les huitièmes de finale (22-25 juin), les quarts (27-29 juin), les demies (2-3 juillet), la petite finale (6 juillet) et la finale, prévue le 7 juillet (17h) sur la pelouse du Parc OL de Lyon.

----------

Où?

Neuf villes françaises ont été retenues pour accueillir les 52 rencontres du Mondial: Grenoble (Stade des Alpes), Le Havre (Stade Océane), Lyon (Parc OL), Montpellier (Stade de la Mosson), Nice (Allianz Riviera), Paris (Parc des Princes), Reims (Stade Auguste-Delaune), Rennes (Roazhon Park) et Valenciennes (Stade du Hainaut).

----------

Qui?

Groupe A: France, Corée du Sud, Norvège, Nigeria Groupe B: Allemagne, Chine, Espagne, Afrique du Sud Groupe C: Australie, Italie, Brésil, Jamaïque Groupe D: Angleterre, Écosse, Argentine, Japon Groupe E: Canada, Cameroun, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas Groupe F: États-Unis, Thaïlande, Chili, Suède

Battue en barrage par les Pays-Bas au mois de novembre (3-0, 1-1), l’équipe de Suisse ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du monde.

----------

Les favorites

Quatre nations partent avec les faveurs de la cote. Et principalement les États-Unis, tenants du titre et toujours sur le podium depuis la création de la compétition. Derrière les Américaines des stars Alex Morgan et Carli Lloyd (meilleure joueuse du tournoi en 2015), gare à l’Angleterre (3e il y a quatre ans), à l’Allemagne de Dzsenifer Marozsán (championne olympique en 2016) ainsi qu'à la France de Wendie Renard et d’Eugénie Le Sommer.

Le Japon de Saki Kumagai, finaliste en 2015, l'Australie et les Pays-Bas de Lieke Martens feront office d'outsiders. À noter l’absence de la Norvégienne Ada Hegerberg, récente lauréate du Ballon d’or féminin, en raison d’un conflit avec sa fédération.

----------

Télévision

En Suisse, la RTS diffusera le match d'ouverture, les demi-finales et la finale. Côté français, 25 matches seront retransmis en clair, sur TF1 ou TMC. Le groupe Canal+, lui, proposera l’intégralité de la Coupe du monde.

----------

Quiz

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.