Cinq mois de silence ont fait du bien à Lucien Favre

FootballLucien Favre observe d'un œil aiguisé le monde du football. Le Vaudois a toujours le cœur qui balance entre la Suisse et l'Allemagne.

Cinq mois plus tard, Lucien Favre revient pour la première fois sur son départ de Mönchengladbach.

Cinq mois plus tard, Lucien Favre revient pour la première fois sur son départ de Mönchengladbach. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Discret depuis sa démission du Borussia Mönchengladbach, Lucien Favre se sent bien.

A 58 ans, le Vaudois observe d'un œil aiguisé le monde du football , prêt à revenir sur la scène internationale.

Le 20 septembre lorsque Lucien Favre a présenté sa démission aux dirigeants de Mönchengladbach, il en a surpris plus d'un. A la suite d'une série de cinq défaites pour le début de sa cinquième saison dans le Bas-Rhin, «Lulu» a pris une décision irrévocable.

Aux adieux déchirants, le Vaudois a préféré une lettre: «Je n'ai plus l'impression d'être le bon entraîneur pour Mönchengladbach. Je me dois d'être honnête envers moi-même et mes partenaires. Il s'agit du club, du mythe Borussia! Je dois prendre cette décision pour Borussia et pour l'avenir.» Et Favre s'en est tenu à ça, sans donner d'autres explications.

Cinq mois plus tard, celui qui a débuté en LNA avec Lausanne revient pour la première fois sur son départ de Mönchengladbach: «Je vais bien, je me sens requinqué.» Pendant ces mois de silence médiatique, il y a eu le temps de la réflexion. Et puis le Challensois est devenu grand-papa puisqu'en décembre sa fille a eu une petite fille.

Attentif à ce qui se passe en Bundesliga

Lucien Favre a toujours le cœur qui balance entre la Suisse et l'Allemagne. Peu avant Noël, il a rencontré son ancien manager Max Eberl. «Nous avons passé en revue les quatre ans et demi passés ensemble, avait expliqué Eberl en janvier. C'était l'essentiel pour nous. Lucien continuera son chemin, c'est un grand entraîneur.»

Même sentiment du côté de Favre. Il ne retient que le positif de son aventure à Mönchengladbach. Il n'oubliera jamais les nuits magiques passées au Borussia-Park. Pour les supporters du club, il bénéficiera toujours d'un statut spécial. Personne n'a oublié d'où est parti le club et où il a réussi à l'emmener en quatre ans. En particulier lorsqu'il a qualifié le club pour la Ligue des champions.

Du coup il reste attentif à ce qui se passe en Bundesliga, sans pour autant négliger les autres championnats. «J'ai visionné des matches de toute l'Europe, explique Favre. Par exemple Real - Barça. On se doit de suivre ce qui se passe ailleurs, tout simplement parce qu'on ne cesse jamais d'apprendre.»

Qu'en est-il alors de son retour sur un banc? «Tout reste ouvert», se borne-t-il à dire. Ce qui est certain, c'est que le prochain club qui donnera les clefs de la maison à Favre aura comme pilote un stratège qui «analyse tout dans les moindres détails». «Mon objectif, c'est de tout optimiser», conclut-il. (si/nxp)

Créé: 17.02.2016, 14h15

Articles en relation

Pep Guardiola encense Lucien Favre

Football Le coach de Bayern Munich a volé au secours du Vaudois, vivement critiqué après son départ de Mönchengladbach dimanche. Plus...

Lucien Favre démissionne

Football Lucien Favre a démissionné de son poste d'entraîneur du Borussia Mönchengladbach. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.