Passer au contenu principal

Combat N'Dam-Murata: deux juges suspendus

Le président de la WBA a décidé de suspendre pour six mois les deux juges qui avaient accordé la victoire à Hassan N'Dam.

Les juges Gustavo Padilla et Hubert Earle avaient largement donné N'Dam vainqueur, à la surprise générale. (Vendredi 25 mai 2016)
Les juges Gustavo Padilla et Hubert Earle avaient largement donné N'Dam vainqueur, à la surprise générale. (Vendredi 25 mai 2016)
Archives, AFP

La WBA a suspendu pendant six mois deux juges du combat à l'issue controversée entre le Japonais Ryota Murata et le Français Hassan N'Dam, qui avait sacré ce dernier champion des poids moyens à la surprise générale.

Sont concernés le Panaméen Gustavo Padilla et le Canadien Hubert Earle, qui avaient donné N'Dam vainqueur, respectivement 116-111 et 115-112, alors que l'Américain Raul Caiz avait placé le Nippon nettement en tête, 117-110.

«Mon comptage des points, ainsi que celui de cinq juges (indépendants) et du superviseur du combat, étaient différents de celui de MM. Padilla et Earle», a déclaré le président de la WBA, Gilberto Mendoza, dans une conférence de presse jeudi soir.

«Je dois m'occuper de ce dossier personnellement, et je l'ai fait samedi soir (le jour du combat, ndlr). Cependant, nous devions annoncer notre décision à propos des juges après une évaluation plus poussée», a-t-il poursuivi.

A l'issue du combat disputé à Tokyo, Mendoza s'était excusé vis-à-vis de Murata et avait ordonné qu'un nouveau combat entre les deux boxeurs ait lieu.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.