La COMCO rejette une demande de Swisscom

Hockey sur glaceLe géant bleu voulait des mesures provisionnelles contre UPC, ce que lui a refusé la Commission de la concurrence.

Swisscom ne digère toujours pas la diffusion du hockey sur glace via le service de télévision payante d'UPC.

Swisscom ne digère toujours pas la diffusion du hockey sur glace via le service de télévision payante d'UPC. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission de la concurrence (COMCO) a rejeté la demande de mesures provisionnelles contre UPC déposée par Swisscom, dans le cadre de l'enquête portant sur la diffusion du hockey sur glace via le service de télévision payante du câblo-opérateur. Les conditions ne sont pas remplies.

Malgré des indices d?une pratique anticoncurrentielle d?UPC, «la COMCO n?a pas pu constater de risque de changement durable et irréversible de la structure du marché en matière de plates-formes de télévision en raison du possible refus d?UPC», a indiqué mercredi le gendarme de la concurrence.

La COMCO rappelle qu'elle a ouvert en mai une enquête à l'encontre d'UPC Suisse concernant un éventuel abus de position dominante dans le domaine de la diffusion de matchs du championnat suisse de hockey sur glace. La procédure fait suite à une plainte de Swisscom contre la filiale du géant américain Liberty Global déposée en avril.

La COMCO cherche à déterminer si UPC a «privé indûment les plates-formes de télévision concurrentes de la diffusion du hockey sur glace, en particulier celles qui ne diffusent pas via le réseau câblé». Dans ce cadre, Swisscom avait déposé une demande de mesures provisionnelles contre UPC.

«Les plates-formes de télévision indûment privées de diffusion devraient être en mesure de regagner la clientèle perdue avec des offres et des services de qualité, même si la pratique le cas échéant illégale d?UPC devait être interdite seulement à la fin de l?enquête», souligne l'autorité.

Droits repris par UPC à Swisscom

En été 2016, UPC a acquis avec d'autres exploitants les droits de diffusion du hockey sur glace à partir de la saison 2017/2018, damant le pion à Swisscom. Il lancera la chaîne MySports le 8 septembre. Quelque 1,5 million de clients de Swisscom seront ainsi privés des matchs en direct du championnat suisse de hockey.

Les droits du hockey sur glace étaient jusqu'alors détenus par le géant bleu et son service de télévision payante Teleclub, qui n'octroyait qu'un accès restreint aux contenus.

Swisscom continuera de se battre

Dans un communiqué, Swisscom a regretté la décision de la COMCO, prise «en dépit de signes manifestes d?un comportement non conforme de la part d?UPC au principe de la concurrence».

L'opérateur rappelle que l'origine du litige concerne la décision d'UPC d'offrir une activation de signal uniquement aux câblo-opérateurs suisses. Le groupe écrit qu'il continuera de se battre pour que ses clients n?aient pas à tirer un trait sur le hockey sur glace suisse.

UPC salue la décision

UPC a, lui, salué la décision de la COMCO, qui ne le contraindra pas à transmettre le signal à Swisscom dès le 8 septembre et la reprise du championnat suisse. Elle ne constitue pas une surprise et confirme la voie empruntée jusqu'ici par l'ex-UPC Cablecom, souligne son directeur général Eric Tveter dans une prise de position.

«MySports est une étape importante vers une concurrence effective et l'abolition du monopole déloyal pratiqué jusqu'ici en Suisse dans le domaine du sport», poursuit l'Américain. Il aborde sereinement la suite de la procédure.

Le groupe rappelle que plus de 3 millions de ménages pourront souscrire à son offre de retransmissions sportives dès la fin de l'été, grâce à la coopération de quinze partenaires de distribution.

La décision de la COMCO peut faire l'objet d'un recours au Tribunal administratif fédéral. Contacté par l'ats, un porte-parole de Swisscom a précisé qu'aucune décision n'avait encore été prise concernant un éventuel recours contre le refus de la COMCO d'adopter des mesures provisionnelles. La décision va d'abord être examinée en détail.

Nouveau chapitre

Il s'agit d'un nouveau chapitre du conflit pour la diffusion du sport à la TV. La COMCO a infligé l'an dernier une amende de 71,8 millions de francs à Swisscom. Elle l'accuse d'abuser de sa position dominante en ne partageant pas, ou de manière très limitée, avec ses concurrents, les droits pour les matchs de hockey suisse, de football suisse et de plusieurs championnats européens.

Swisscom a fait recours. Teleclub a offert l'an dernier à l'ensemble des fournisseurs la possibilité de diffuser l'offre sportive complète. Les câblo-opérateurs ont renoncé jusqu'à présent à cette offre, note-t-il. (ats/nxp)

Créé: 12.07.2017, 10h38

Articles en relation

Hockey: Swisscom porte plainte contre UPC

Suisse Le géant bleu, qui craint de perdre des clients, veut faire en sorte qu'ils puissent encore regarder les matchs du championnat suisse. Plus...

Hockey sur glace: UPC aurait violé la concurrence

Berne La Commission de la concurrence a ouvert une enquête sur la diffusion du hockey sur glace via Pay-TV. Plus...

UPC sera seul à diffuser le hockey

Télévision Le patron d'UPC déclare, dans la presse dominicale, que sa firme ne partagera pas les droits TV pour la prochaine saison de hockey avec Teleclub/Swisscom TV. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...