Première médaille suisse grâce à Corinne Suter

Ski alpinLa Schwytzoise s'est parée de bronze aux Mondiaux d'Are, lors d'un Super-G remporté par Mikaela Shiffrin.

Le podium avec Sofia Goggia, Mikaela Shiffrin et Corinne Suter (de gauche à droite).

Le podium avec Sofia Goggia, Mikaela Shiffrin et Corinne Suter (de gauche à droite). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Incroyable suspense dans le Super-G dames qui faisait office d’épreuve d’ouverture des championnats du monde d’Are (S). L’Américaine Mikaela Shiffrin s’est imposée avec seulement 2 centièmes d’avance sur l’Italienne Sofia Goggia, 5 sur la Suissesse Corinne Suter et 7 sur l’Allemande Viktoria Rebensburg, qui doit la trouver particulièrement saumâtre. Les dix premières se tiennent en à peine plus d’une demi-seconde, ce qui suffit à démontrer à quel point ce Super-G a été serré - et l’abaissement du départ à cause du vent n’y est pas totalement étranger.

Malgré son petit gabarit et une erreur à l’entrée du schuss final, Shiffrin a fait la décision dans les derniers hectomètres, coiffant Goggia et Suter sur le fil. L’ogresse américaine a donc parfaitement lancé ses Mondiaux, alors même que ses deux disciplines de prédilection – le géant et le slalom – se profilent encore à l’horizon suédois. A moins de 24 ans, Shiffrin remporte sa quatrième médaille d’or mondiale.

Côté suisse, il y a tout lieu de se montrer satisfait de la médaille de bronze de Corinne Suter. Quand bien même elle n’était encore jamais montée sur un podium de Coupe du monde, la Schwytzoise de 24 ans était la Suissesse en forme du moment, comme ses récents résultats à Cortina d’Ampezzo (4e de la première descente) et Garmisch-Partenkirchen (6e du Super-G et 4e de la descente) en attestent. Pour rappel, Corinne Suter avait vu sa préparation estivale perturbée par une infection du sang et les médecins étaient allés jusqu'à envisager une amputation du pied droit!

Lara Gut-Behrami, qui jouait gros à l’occasion de ses sixièmes Mondiaux, n’a pas fait d’erreur notoire, mais elle n’a pas su prendre suffisamment de risques non plus. Elle termine à la 9e place, à «seulement» 48 centièmes de Shiffrin. Wendy Holdener, dont ce n’est pas la spécialité, a pris la 14e place (+1’’10), alors que Jasmine Flury, première à s’élancer, a également été la première éliminée.

Le vol plané de Vonn

Quant à l’Américaine Lindsey Vonn, qui disputait son avant-dernière course avant de mettre un terme à sa carrière, elle s’est fait une belle frayeur en fonçant au beau milieu d’une porte avant d’effectuer un vol plané spectaculaire. Elle s’est néanmoins relevée sans mal et a pu rejoindre l’aire d’arrivée sur ses skis. Quant à savoir si elle décidera de participer (ou non) à la descente prévue dimanche, c’est une autre histoire.

Créé: 05.02.2019, 14h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.