Pas de courses en Chine à cause du coronavirus

Ski alpinLa Fédération internationale a annulé les épreuves de Coupe du monde de Yanqing.

Beat Feuz et les descendeurs ne skieront pas en Chine en février.

Beat Feuz et les descendeurs ne skieront pas en Chine en février. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les épreuves de Coupe de monde de ski alpin prévues en Chine en février ont été annulées en raison de l'épidémie de coronavirus, a annoncé mercredi la Fédération internationale de ski (FIS).

«En raison de l'épidémie et de la propagation continue du nouveau coronavirus, la FIS et l'Association chinoise de ski ont décidé conjointement d'annuler les prochaines courses de la Coupe du monde masculine prévues les 15 et 16 février 2020 à Yanqing», indique la FIS dans un communiqué. Cette course devait être le premier test event avant les JO d'hiver de 2022 à Pékin.

La montagne Xiaohaituo, dans le district de Yanqing à environ 50 km au nord de Pékin, devait accueillir une descente et un super-G messieurs. La FIS n'a pas précisé si ces épreuves seraient reprogrammées dans une autre station.

«Bien que le risque soit faible à Yanqing, la santé des athlètes et de tous les participants doit être notre priorité», a indiqué le président de la FIS Gian Franco Kasper, cité dans le communiqué.

Un coronavirus de la famille du Sras se propage à grande vitesse en Chine depuis décembre, avec près de 6000 cas de contamination et 132 morts recensés en Chine, alors que les autorités ont pris des mesures drastiques sur les déplacements dans et hors du pays. (AFP/nxp)

Créé: 29.01.2020, 10h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.