Daniel Yule s'impose à Adelboden

Ski alpinEn tête après la première manche dans l'Oberland, le Valaisan a décroché la troisième victoire de sa carrière.

Vainqueur dimanche, Yule est deuxième du classement provisoire de la discipline.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fantastique Daniel Yule à Adelboden. Le Valaisan a tenu le choc en deuxième manche pour remporter la troisième victoire de sa carrière en Coupe du monde. L’équipe de Suisse attendait un podium à Adelboden depuis 2010. Cette disette a pris fin dimanche dans l’Oberland bernois avec la manière.

Une semaine de rêve

Jamais un slalomeur suisse n'avait remporté trois courses dans l'élite. Yule réussit pareil exploit pour la première fois devant une foule en délire. «C'est incroyable de réaliser ça devant un tel public. Merci à tous!», a salué le héros du jour au micro du speaker.

Vainqueur à Madonna di Campiglio mercredi, le Romand fête ainsi une semaine parfaite. Au classement provisoire de la discipline, le Valaisan remonte au deuxième rang. Il ne compte plus que 32 points de retard sur Kristoffersen, son dauphin dimanche.

Meillard cède du terrain

Moins tranchant, Ramon Zenhäusern a glissé à une frustrante quatrième place. Il lui a manqué plus de trois dixièmes pour monter sur le podium.

Comme la veille en géant, Loic Meillard (9e) a encore craqué en deuxième manche. Le Valaisan (4e de la première manche) a rétrogradé de quatre rangs en venant se casser les dents sur le chrono d'Henrik Kristoffersen. Huitième ce matin et très remonté, le nerveux Norvégien a livré une deuxième manche de feu avant d'échouer devant Daniel Yule.

La déception est encore plus grande pour Tanguy Nef. L’espoir Genevois était dans le coup, avant d’enfourcher à l’entrée du mur. Son premier podium en Coupe du monde lui tendait les bras.

Rochat confirme

Après sa 19e place à Madonna di Campiglio mercredi, Marc Rochat a décroché un nouveau résultat positif ce dimanche (16e). Le Lausannois a gagné deux rangs sur le deuxième tracé et restait très satisfait. «C’est une très belle surprise, a-t-il souligné au micro de la RTS. J’ai skié comme à l’entraînement. C’était un peu plus difficile en deuxième manche. Mais, le plus important c’était d’arriver en bas, notamment pour les numéros de dossard au départ.»

Dans le clan suisse, Reto Schmidiger a fermé la marche avec une 23e place finale.

Créé: 12.01.2020, 10h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...