Passer au contenu principal

Davos défiera Lugano en demi-finale

Le club grison a battu l'Automobilist Ekaterinbourg et peut espérer lever le trophée pour la première fois depuis 2011.

Le Russe Alexei Mikhnov (gauche) à la lutte pour le puck avec le Davosien Dario Simion.
Le Russe Alexei Mikhnov (gauche) à la lutte pour le puck avec le Davosien Dario Simion.
Keystone

La Coupe Spengler aura droit à sa demi-finale de rêve. Vainqueur 3-1 d'Automobilist Ekaterinbourg en quart de finale, Davos défiera en effet Lugano vendredi soir à 20h15.

Les hommes d'Arno Del Curto figurent ainsi pour septième fois dans le dernier carré en sept éditions disputées depuis l'introduction d'une formule à six équipes dans le tournoi grison. Titré pour la dernière fois en 2011 dans sa «cathédrale», le HCD reste cependant sur trois échecs subis consécutivement au stade des demi-finales. Dispensé de quart de finale après avoir remporté sa poule, le HC Lugano reste pour sa part sur une finale dans la Coupe Spengler, perdue l'an dernier face au Team Canada.

Davos a rapidement fait la différence face à Ekaterinbourg, malgré une infériorité numérique à «tuer» après 19'' de jeu seulement. Déjà peu à son avantage lors du match d'ouverture perdu face à Lugano - il avait été remplacé à la 33e minute -, le portier russe Ivan Lisutin a grandement favorisé les desseins grisons dans une entame de match qui s'est avérée décisive.

Le valaisan Gilles Senn a brillé

Il se laissait tout d'abord abuser par un rebond après un puck «balancé» contre la bande par Drew Shore, dont la passe profitait à Tuomo Ruutu (6e) alors que Davos évoluait en «power play». Il manquait ensuite cruellement de mobilité au moment de se replacer au deuxième poteau lorsque Shore faisait le tour de sa cage pour doubler la mise (9e).

Lisutin s'est parfaitement repris par la suite. Et ses équipiers sont revenus au score avant le terme de la période initiale, Anatoli Golyshev inscrivant le 2-1 à la 18e sur un superbe tir du poignet. Mais le jeune gardien valaisan Gilles Senn (20 ans) a brillé devant le filet davosien, se montrant notamment décisif à quelques secondes de la fin du deuxième tiers sur un tir à bout portant d'Evgeny Chesalin.

Et Davos a également pu compter sur un excellent Tuomo Ruutu: le Finlandais aux 751 matches de NHL s'est ainsi fait l'auteur d'une somptueuse passe décisive sur le 3-1, inscrit par le remuant Marc Wieser à la 44e. Il affiche déjà six points à son compteur personnel dans ce tournoi, et pourrait bien ne pas s'arrêter là.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.