Passer au contenu principal

La décision de la BNS touche aussi Federer

La décision de la Banque nationale suisse d'abolir le taux plancher va se ressentir dans les poches du Bâlois.

Dans un entretien à «Newsweek», le père de Novak Djokovic estime que Federer a manqué de respect à son fils et qu'il devrait prendre sa retraite.
Dans un entretien à «Newsweek», le père de Novak Djokovic estime que Federer a manqué de respect à son fils et qu'il devrait prendre sa retraite.
Keystone
Le Bâlois a dominé l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 20) 6-1 6-4 en 60' en demi-finale à Brisbane. Il retrouvera dimanche le Canadien Milos Raonic (ATP 14).(samedi 9 janvier 2016)
Le Bâlois a dominé l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 20) 6-1 6-4 en 60' en demi-finale à Brisbane. Il retrouvera dimanche le Canadien Milos Raonic (ATP 14).(samedi 9 janvier 2016)
AFP
Pour sa rentrée, Roger Federer a dû jouer les prolongations pour venir à bout de l'invité australien John Millman au 2e tour du tournoi de Brisbane 4-6 6-4 6-3 (8 janvier 2015).
Pour sa rentrée, Roger Federer a dû jouer les prolongations pour venir à bout de l'invité australien John Millman au 2e tour du tournoi de Brisbane 4-6 6-4 6-3 (8 janvier 2015).
Keystone
1 / 69

A priori, Roger Federer est à l’abri du besoin. Avec presque 89 millions de dollars gagnés sur le circuit depuis le début de sa carrière, le Bâlois a de quoi voir venir. Pourtant, la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d'abolir le taux plancherva se ressentir dans les poches du numéro 2 mondial, raconte Bloomberg.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.