Passer au contenu principal

La défaite de trop pour Sion

Rien ne va plus pour le FC Sion! Battus 1-0 à Vaduz, les Sédunois ont concédé une cinquième défaite de rang.

Le FC a perdu pour la cinquième fois consécutive en championnat
Le FC a perdu pour la cinquième fois consécutive en championnat
Keystone

Même si leur baroud en fin de rencontre aurait dû leur permettre d'arracher une égalisation qui aurait été méritée, ce revers en Principauté est impardonnable. Les Valaisans ont, en effet, attendu plus d'une heure avant de porter enfin le danger devant la cage de Jehle. Pendant plus de 60 minutes, ils ont subi le joug du néo-promu qui n'avait trouvé l'ouverture qu'à une seule reprise avec une tête de Burgmeier sur un centre de Lang (49e). Mais face à l'insigne faiblesse de la défense valaisanne, Vaduz aurait dû mener bien plus largement. Il a cueilli sa première victoire à domicile en Super League depuis le... 15 mars 2009.

Le duel des cancres dimanche

Cinquième défaite de rang pour le FC Sion, qui s'est incliné 1-0 ce dimanche 28 septembre contre Vaduz.

Il semble bien improbable que Frédéric Chassot soit toujours sur le banc dimanche prochain lors de la venue de Lucerne à Tourbillon. A la recherche d'un club depuis son départ d'Aarau cet été, René Weiler aurait le profil idéal pour reprendre les destinées d'une équipe autant en souffrance.

La «chance» de FC Sion sera d'affronter une équipe encore plus vulnérable. Battus 2-1 à domicile par Saint-Gall, les Lucernois n'ont toujours pas gagné un seul match dans ce championnat. Ils aborderont ce duel des cancres avec un passif de 3 points sur les Valaisans.

Au Stade de Suisse, le FC Zurich a manqué l'occasion qui s'offrait à lui de reprendre la tête du classement après le nul concédé par le FC Bâle la veille au soir devant Thoune (1-1).

Les Zurichois se sont inclinés 2-1 devant les Young Boys qui ont marqué le but de la victoire par Hoarau alors qu'ils évoluaient pourtant en infériorité numérique depuis l'expulsion de Nuzzolo à la 62e. Le Français a surgi sur une ouverture de Gajic pour glisser le ballon entre les jambes du gardien Da Costa, sans doute le maillon faible d'une équipe qui n'aurait jamais dû perdre dimanche.

A la faveur de ce succès, les Bernois n'accusent plus que 4 points de retard sur Bâle et 2 sur Zurich.

Expulsé pour deux avertissements écopés en l'espace de 2 minutes, Nuzzolo mérite toutefois bien des louanges pour son ouverture merveilleuse sur le 1-0 inscrit de la tête par Steffen. Le but du week-end sans aucun doute.

Une période tourmentée

Celui de Berat Sadik inscrit au Parc Saint-Jacques à la 90e minute a encore plus plombé l'ambiance au FC Bâle. A quatre jours de la venue de Liverpool, le quintuple Champion de Suisse a déçu. Même s'ils ont trouvé les poteaux de Faivre à deux reprises, les Rhénans ne méritaient pas vraiment de s'imposer contre l'équipe la plus valeureuse de la Super League. Les Bernois ont démontré une fois de plus qu'ils possédaient vraiment des ressources morales insoupçonnées.

Le FC Bâle devra montrer un autre visage pour avoir une chance contre Liverpool. L'extrême nervosité de Marco Streller face à Thoune indique bien que le club vit une période tourmentée. Engagé pour privilégier un football d'attaque que son prédécesseur aurait délaissé, Paulo Sousa est encore loin d'avoir trouvé le bon amalgame.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.