La Croatie la voulait plus que tout

Football – MondialLes Croates défieront la France, dimanche, en finale de la Coupe du monde, après leur succès arraché aux mains des Anglais en demie (2-1 ap).

Mario Mandzukic et ses coéquipiers ont jubilé durant les prolongations.

Mario Mandzukic et ses coéquipiers ont jubilé durant les prolongations. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Croatie semble en mission dans ce Mondial 2018. Arrivée en Russie avec des «affaires» plein les valises, elle est passée par tous les états d'âme (deux fois par les tirs au but et, mercredi, par la prolongation), pour finalement aller jouer le titre dimanche à Moscou. Les joueurs des Balkans sont encore revenus de loin contre des Anglais qui ne méritaient finalement pas mieux qu'un tel dénouement. En finale, cette contrée de 4,1 millions d'habitants rencontrera la France. C'est cette dernière qui fera figure de favorite, vu le temps passé par les hommes de Zlatko Dalic sur le pré jusqu'ici...

L'Angleterre passait une très belle soirée et leur plan se déroulait sans accroc. Kevin Tripper avait ouvert le score d'un coup-franc magistral à la 5e minute de jeu et les siens attendaient tranquillement des Croates fatigués et sans trop d'idées pendant une heure. La troupe de Gareth Southgate se contentait de défendre et d'envoyer des longs ballons devant, tout en chambrant quelques peu leurs adversaires. La partie sombrait alors gentiment dans l'ennui.

Perisic relance tout

Mais comme le football est parfois bien fait, ce qui devait arriver arriva et un éclair est sorti de nulle part pour tout relancer et punir l'attentisme anglais. Un long centre venu de la gauche semblait promis à deux défenseurs, ma foi bien placés. Mais ces derniers l'ont jouée un peu facile, sans penser à ce qui se tramait derrière eux. Ivan Perisic a fini par leur griller la politesse, en marquant d'un «high kick» spectaculaire, au dessus.de la tête de Kyle Walker (69e).

Cette égalisation inattendue a donc tout changé et mis un gros coup derrière les têtes de Harry Kane et compagnie. Deux minutes plus tard, Perisic, toujours lui, a même failli faire basculer totalement la rencontre, à la suite d'une relance manquée du gardien adverse, finalement sauvé par son poteau. Puis, à sept minutes de la fin du temps réglementaire, c'est Mario Mandzukic, en pivot, qui a encore inquiété un Pickford galvanisé par les événements.

La chatte à Dédé

Dans la prolongation, John Stones a vu sa tête de la 99e être sauvée sur la ligne par Sime Vrsaljko. Puis, dans les arrêts de jeu de la première période des prolongations, Pickford a dû sortir en force dans les pieds de Mandzukic pour éviter le pire. Marcelo Brozovic a fait passe un autre frisson dans le dos des supporters anglais trois minutes plus tard. Sans succès une nouvelle fois. Mais Mandzukic avait encore un tour dans son sac. C'est lui qui a envoyé les siens au paradis à la 110e minute de jeu, à la suite d'un nouvel oubli défensif impardonnable des hommes de Gareth Southgate.

Pendant ce temps-là, Didier Deschamps et son équipe de France ont dû adorer ce qu'ils voyaient à la télévision. En plus de leur jour de repos en moins, les adversaires des Bleus en finale dimanche à 17 heures (heure suisse) au Stade Loujniki de Moscou auront trente minute de plus dans les jambes, à additionner avec les deux séances de tirs au but précédentes! Le sélectionneur français et sa désormais célèbre «chatte» ont encore frappé. Est-ce qu'elle va tenir jusqu'au soir de la finale?

Croatie-Angleterre 2-1 ap (0-1, 1-1)

Loujniki, 78'011 spectateurs

Arbitre M. Cakir (Turquie)

Buts 5e Trippier 0-1, 68e Perisic 1-1, 109e Mandzukic 2-1

Avertissements 48e Mandzukic (geste d’humeur), 54e Walker (jeu dur), 96e Rebic (jeu dur)

Changements Croatie: 95e Pivaric pour Strinic, 101e Kramaric pour Rebic, 115e Corluka pour Mandzukic, 119e Badelj pour Modric. Angleterre: 74e Rashford pour Sterling, 91e Rose pour Young, 97e Dier pour Henderson, 112e Vardy pour Walker.

Notes La Croatie sans Kalinic (exclu du groupe). L’Angleterre au complet. 72e frappe de Perisic sur le poteau

Croatie, en noir, en 4-3-3 23-Subasic 2-Vrsaljko, 6-Lovren, 21-Vida, 3-Strinic (95’ 22-Pivaric) 10-Modric (119’ 19-Badelj), 11-Brozovic, 7-Rakitic 18-Rebic (101’ 9-Kramaric), 17-Mandzukic (115e 5-Corluka), 4-Perisic Sélectionneur: Zlatko Dalic

Angleterre, en blanc, en 3-1-4-2 1-Pickford 2-Walker (112’ 11-Vardy), 5-Stones, 6-Maguire 8-Henderson (97’ 4-Dier) 12-Trippier, 7-Lingard, 20-Alli, 18-Young (91’ 3-Rose) 10-Sterling (74’ 19-Rashford), 9-Kane Sélectionneur: Gareth Southgate (nxp)

Créé: 11.07.2018, 22h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 18 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...