Dérapage d'Ibrahimovic: les réactions fusent

PSGLes propos de Zlatan Ibrahimovic, qualifiant dimanche la France de «pays de m...», ont provoqué de nombreuses réactions. Le footballeur a présenté ses excuses en vidéo.

Zlatan Ibrahimovic a présenté ses excuses dans un communiqué, puis dans une vidéo où il regrette d'avoir pu «offenser qui que ce soit».

Zlatan Ibrahimovic a présenté ses excuses dans un communiqué, puis dans une vidéo où il regrette d'avoir pu «offenser qui que ce soit». Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une volée de bois vert s'est abattue lundi 16 mars sur Zlatan Ibrahimovic, qui a qualifié dimanche la France de «pays de m...». Le fantasque attaquant vedette du club parisien a ensuite présenté ses excuses dans un communiqué, puis dans une vidéo où il regrette d'avoir pu «offenser qui que ce soit».

«J'étais énervé, je présente mes excuses. Les Français sont assez intelligents pour comprendre la situation. (...) Depuis que je suis arrivé (ndlr: en France) je me sens bien.»

La dirigeante d'extrême droite Marine Le Pen a notamment invité l'attaquant suédois du Paris Saint-Germain à quitter le pays, dans un contexte électoral tendu.

«Chacun perd ses repères»

Le Premier ministre Manuel Valls s'est lui dit «choqué» lundi soir par les propos d'Ibrahimovic, «aussi bien sur l'arbitrage que sur la France». Il a appelé le joueur suédois d'origine bosniaque à avoir «un comportement exemplaire en permanence».

«Il doit se rendre compte que chaque mot compte dans cette période un peu trouble et où chacun perd ses repères», a ajouté Manuel Valls sur la chaîne Canal Plus.

Le Premier ministre s'est lancé dans une campagne personnelle contre le Front national de Marine Le Pen à une semaine des élections locales du week-end prochain où l'extrême droite est en position de favorite dans les sondages.

Ci-dessous la réaction de Marine Le Pen:

«Ceux qui considèrent que la France est un pays de merde peuvent la quitter. Voilà, c'est aussi simple que cela», a déclaré la présidente du Front national (extrême droite) Marine Le Pen sur la radio France Info. «Il y a des choses beaucoup plus importantes dont on devrait parler aujourd'hui», a-t-elle toutefois concédé.

Une «espèce de caprice de star»

Un des chefs de file de l'aile gauche du Parti socialiste (PS) au pouvoir, Jérôme Guedj, a lui aussi jugé «inacceptable» une «espèce de caprice de star». «Qu'il joue au foot et qu'il la ferme, ou au moins qu'il soit respectueux de ce pays», a-t-il déclaré.

L'opposition de droite dirigée par l'ancien président Nicolas Sarkozy, grand supporter du PSG, a pour sa part relativisé l'incident, l'ancien ministre Bruno Le Maire qualifiant l'épisode de «polémique totalement inutile».

«Il a prononcé cela sous le coup de la colère (...) Bien sûr que ce n'est pas acceptable mais il s'est excusé, et il y a franchement des problèmes plus importants que les déclarations de Zlatan Ibrahimovic», a dit Bruno Le Maire.

«Ce pays ne mérite pas le PSG»

Dimanche à Bordeaux après la défaite du PSG (3-2), le Suédois a déclaré en anglais, en regagnant les vestiaires: «en 15 ans, je n'ai jamais vu un tel arbitre. Dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG.» Ses propos ont été captés par une caméra de télélvision.

Zlatan Ibrahimovic risque jusqu'à quatre matches de suspension ferme après son dérapage verbal, a indiqué lundi une source proche du dossier.

Ci-dessous le reportage de France Télévisions

(si/nxp)

Créé: 16.03.2015, 21h28

Articles en relation

Zlatan Ibrahimovic s'excuse après ses propos insultants

Dérapage L'international suédois a présenté ses excuses suite à ses propos insultants envers l'arbitre du match Bordeaux-PSG. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.