Passer au contenu principal

FootballDeux millions pour la fille d'un membre de la FIFA?

Des extraits du rapport de l'enquêteur indépendant chargé de faire la lumière sur l'attribution du Mondial au Qatar, font état de plusieurs comportements douteux.

L'ancien patron de la Fifa Sepp Blatter a l'intention de poursuivre l'instance dirigeante du football mondial et son président actuel Gianni Infantino pour avoir diffusé de «fausses informations» et porté atteinte à sa réputation. (Mercredi 8 mai 2019)
L'ancien patron de la Fifa Sepp Blatter a l'intention de poursuivre l'instance dirigeante du football mondial et son président actuel Gianni Infantino pour avoir diffusé de «fausses informations» et porté atteinte à sa réputation. (Mercredi 8 mai 2019)
AFP
Sepp Blatter: «J'aimerais bien qu'on en finisse. Si le cas est clos devant la justice suisse, il n'y a pas de raison d'avoir eu un cas à la FIFA. Ce que je veux faire c'est travailler du côté de la justice suisse mais aussi voir les arguments nécessaires pour obtenir une cassation de la décision de la commission d'éthique.» (8 mars 2018)
Sepp Blatter: «J'aimerais bien qu'on en finisse. Si le cas est clos devant la justice suisse, il n'y a pas de raison d'avoir eu un cas à la FIFA. Ce que je veux faire c'est travailler du côté de la justice suisse mais aussi voir les arguments nécessaires pour obtenir une cassation de la décision de la commission d'éthique.» (8 mars 2018)
Keystone
Les enquêteurs américains ont mis en évidence que des dirigeants du football mondial avaient reçu des pots-de-vins et commissions pour l'attribution de phases finales de Coupe du monde et la cession de droits TV et commerciaux.
Les enquêteurs américains ont mis en évidence que des dirigeants du football mondial avaient reçu des pots-de-vins et commissions pour l'attribution de phases finales de Coupe du monde et la cession de droits TV et commerciaux.
Keystone
1 / 127

Deux millions de dollars américains auraient été versés à la fille de 10 ans d'un membre de la FIFA avant l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. C'est ce qu'affirme le quotidien allemand Bild, qui publie à partir de mardi le rapport de l'enquêteur indépendant Michael Garcia. Contactée par l'AFP, la FIFA ne souhaitait «pas réagir à chaud» lundi soir, selon un porte-parole.

Dans un extrait de l'article publié lundi soir, le journal à grand tirage assure s'être procuré le rapport de plus de 400 pages de l'ex-procureur américain sur l'attribution des Coupes du monde au Qatar et à la Russie et qui n'a jamais été publié par la FIFA.

Jet privé pour une fête à Rio

Selon Bild, ce rapport Garcia révèle qu'«un ancien membre exécutif (de l'instance mondiale, ndlr) a félicité des membres de la Fédération qatarie et les a remerciés par mail pour un virement de plusieurs centaines de milliers d'euros» juste après l'attribution de la compétition au Qatar, écrit Bild.

«Deux millions de dollars de provenance inconnue ont en outre atterri sur le livret d'épargne de la fille de 10 ans d'un membre de la FIFA», poursuit le quotidien allemand. Bild ajoute que «trois membres exécutifs de la FIFA disposant d'un droit de vote sont allés à une fête à Rio dans un jet privé de la Fédération qatarie de foot avant le vote pour l'attribution de la compétition».

Une académie impliquée

Le plus grand centre sportif du monde, «Aspire Academy», une organisation qatarie, a également «été impliqué de manière décisive dans la manipulation des membres de la FIFA disposant d'un droit de vote», complète le journal.

L'attribution de l'organisation du Mondial 2022 au Qatar, décidée fin 2010, fait polémique depuis le début et est entourée de forts soupçons de corruption. Une enquête interne, conduite par l'ex-procureur américain Michael Garcia, a été menée.

La chambre de jugement de la commission d'éthique de la FIFA y a noté des comportements suspects mais pas de nature à remettre en cause l'attribution des deux tournois. Fin 2014, Michael Garcia avait claqué la porte en estimant que la lecture de son rapport, publié en partie seulement, avait été partielle et partiale.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.