Deuxième défaite d'affilée pour le Real Madrid

FootballDéjà battus dimanche à Séville, les Madrilènes se sont inclinés mercredi 2-1 à domicile face au Celta Vigo en Coupe d'Espagne

Le Real Madrid de Karim Benzema et Mateo Kovacic s'incline à domicile en quarts de finale aller de la Coupe d'Espagne. (Mercredi 18 janvier 2017)

Le Real Madrid de Karim Benzema et Mateo Kovacic s'incline à domicile en quarts de finale aller de la Coupe d'Espagne. (Mercredi 18 janvier 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Non, le Real Madrid n'est plus invincible: l'équipe de Zinédine Zidane a été refroidie par le Celta Vigo (2-1) mercredi en quart aller de Coupe du Roi, concédant sa deuxième défaite d'affilée après avoir enchaîné 40 matches sans perdre ces derniers mois.

Peut-être que quelque chose s'est cassé avec la fin de la série inédite du Real, stoppée dimanche à Séville en Liga (2-1). Méconnaissables mercredi soir, les Madrilènes se sont inclinés à domicile sur des buts de Iago Aspas (64e) et Jonny (70e), alors que Marcelo avait égalisé entretemps (69e).

A l'évidence, cela s'annonce compliqué pour Zidane et ses hommes en vue du quart de finale retour, qu'ils disputeront mercredi prochain au stade Balaidos de Vigo.

L'euphorie s'est envolée

En tout cas, l'euphorie des dernières semaines s'est bien vite envolée à Madrid: alors que l'on évoquait déjà la possibilité d'un triplé Liga-Coupe-Ligue des champions au printemps, qui serait le premier de l'histoire du Real, le club merengue a pris deux gifles en quatre jours qui compliquent cette ambition.

Bien sûr, en grand spécialiste des «remontadas» (remontées), le Real reste capable d'un exploit au match retour. Mais cette quatrième défaite de l'ère Zidane, la première au Bernabeu depuis février 2016, jette un froid autour de l'entraîneur français.

Etait-ce les températures négatives régnant au stade Santiago-Bernabeu? La faible affluence d'un mercredi soir de janvier? Toujours est-il que les Madrilènes ont dominé sans concrétiser devant leur public.

Mauvais soir pour Ronaldo

A l'image de son équipe, Cristiano Ronaldo était dans un mauvais soir, ponctué de gestes d'agacement: passe dans le vide à l'entrée de la surface (13e), coup franc qui finit en six mètres (15e), tête à angle trop fermé sur le poteau (17e), tentatives sans grande conviction (50e, 55e)... Et lorsque le quadruple Ballon d'Or a fini par marquer en repiquant plein axe, il a été signalé hors-jeu (38e).

Bref, le Real n'était pas dans le rythme, trop frileux, trop apathique. Du pain bénit pour le Celta: les Galiciens ont multiplié les contres dangereux (9e, 13e, 30e), jusqu'à trouver la faille.

Sur un centre du Belge Theo Bongonda, Marcelo a mal repoussé le ballon et Iago Aspas, qui avait suivi, n'a eu qu'à fusiller à bout portant le gardien madrilène Kiko Casilla (64e).

Regrets

Marcelo s'est certes bien rattrapé en égalisant peu après d'une somptueuse reprise de volée (69e), mais quelle erreur de déconcentration de l'équipe de Zidane! Le Celta a aussitôt engagé et, plein axe, Aspas a lancé Jonny qui a gagné son duel avec Casilla (70e).

Le Real a eu beau pousser dans le final, la tête de Raphaël Varane a frôlé le cadre sur corner (81e) et, plus inexplicable, la reprise de Karim Benzema face au but vide s'est envolée dans les nuages (83e).

De quoi nourrir des regrets côté Madrilène. Mais Zidane et les siens n'ont pas le temps de se lamenter: le Real, leader de la Liga, jouera dès samedi contre Malaga en Championnat d'Espagne, avant de devoir réussir un exploit à Vigo.

Dans l'autre match de la soirée, Alaves a infligé un coup d'arrêt au dernier club de 2e division encore en lice, Alcorcon: les Basques sont allés 2-0 s'imposer dans la banlieue de Madrid grâce à un doublé d'Ibai Gomez (90e, 90e+4) qui leur permet d'entrevoir le dernier carré. (ats/nxp)

Créé: 19.01.2017, 00h22

Articles en relation

La statue de cire de Trump chahutée à Madrid

Espagne Une militante Femen s'en est prise mardi à Madrid à l'effigie du président élu des Etats-Unis lors de son inauguration. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.