Passer au contenu principal

Lukaku fait mal à une bonne Nati

L’équipe de Suisse a réalisé bonne prestation en Belgique (2-1) le buteur belge a signé un doublé.

Keystone

Pendant plus de 80 minutes, la troupe de Vladimir Petkovic a tenu la dragée haute à la troisième et auto-proclamée meilleure équipe de la dernière Coupe du monde. Mais la Suisse n’a pas ce que la Belgique a en pointe, une arme fatale capable de marquer à tous moments. Lukaku a inscrit vendredi ses 21e et 22e buts au cours de 18 derniers matches avec la Belgique et fait pencher la balance du côté de l’équipe qui avait le plus de talent sur le pré. Et si c’est un Belge qui était tombé dans les 16 mètres à la 89e minute et pas Gavranovic, qui sait ce qu’aurait dicté l’arbitre de cette partie...

La première période restera sans doute comme un modèle du genre pour le sélectionneur suisse. Très appliquée techniquement, sa formation a réussi à tenir les artistes belges loin du but de Yann Sommer, qui n’a eu à se signaler que sur un tir de Carrasco (25e) et un envoi contré de Lukaku (33e). Les lourdes frappes de Tielemans (3e et 20e) n’ont quant à elles pas inquiété outre mesure le dernier rempart helvétique. Dans l’autre camp, Seferovic aurait pu et dû mieux faire à la 9e minute.

Cet équilibre était toutefois fragile et ne supportait pas la moindre imprécision. La première est intervenue juste avant l’heure de jeu et a été payée cash face à la nation No 1 au classement FIFA, quand Lukaku a reçu un peu par hasard son premier ballon dans les pieds et dans la surface de vérité. Le buteur de Manchester United a enfin cadré et trompé un Sommer peu inspiré en la circonstance. Ce dernier fera heureusement mieux à la 64e, sur un tir enveloppé de Mertens.

La Nati a eu l’opportunité d’égaliser, trois minutes après l’ouverture du score. Sauf que Zuber a gâché un bon décalage de Shaqiri. Le milieu d’Hoffenheim a ensuite tenté sa chance en force, obligeant Courtois à la parade. Le coche avait-il été manqué? C’était sans compter sur une combinaison magnifique concocté par Shaqiri, au coup-franc, et Elvedi, au deuxième poteau. La remise de la tête du défenseur de Mönchengladbach a permis à Gavranovic de crucifier Courtois et aux Suisses d’y croire 9 minutes. Car Lukaku est ensuite repassé par-là...

Belgique - Suisse 2-1 (0-0)

Stade Roi Baudouin, Bruxelles. 39’049 spectateurs.

Arbitres: Mateu Lahoz, Cebrian Devis/del Palomar (Esp).

Buts:58e Lukaku 1-0. 76e Gavranovic 1-1. 85e Lukaku 2-1.

Belgique:Courtois; Alderweireld, Kompany, Vermaelen (73e Boyata); Meunier, Tielemans, Witsel, Carrasco (69e Chadli); Mertens (92e Th. Hazard), Lukaku, E. Hazard.

Suisse:Sommer; Elvedi, Schär, Rodriguez; Lang, Xhaka, Zuber; Freuler (87e Fassnacht), Zakaria (82e Fernandes); Shaqiri; Seferovic (69e Gavranovic).

Notes: la Suisse sans Akanji (blessé).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.