A dix, Saint-Gall arrache la victoire

FootballLes Brodeurs ont battu les Norvégiens de Sarpsborg (2-1) en match aller du 2e tour qualificatif pour l’Europa League.

Roman Buess (à g.) félicité par Majeed Ashimeru après avoir inscrit le 2-1.

Roman Buess (à g.) félicité par Majeed Ashimeru après avoir inscrit le 2-1. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le FC St-Gall a souffert pour vaincre les Norvégiens de Sarpsborg à domicile, en match aller du 2e tour qualificatif de l’Europa League (2-1). Les débuts de Peter Zeidler sur la scène européenne ont même tourné au cauchemar dès la 4e minute. Le temps pour Milan Vilotic de se faire expulser pour une faute de dernier recours. Une sanction cruelle que Tobias Heintz s’est chargé d’alourdir en transformant le coup-franc (0-1, 5e).

Réduits à dix, les Saint-Gallois ont eu le mérite de ne pas abdiquer. Sarpsborg a reculé pour tenter de préserver ce score si favorable, qui plus est à l’extérieur. Silvan Hefti a pourtant fait sauter le verrou norvégien en armant une frappe à plus de 30 mètres des buts. Falch, le portier de Sarpsborg, a réagi bien trop tard pour éviter l’égalisation (1-1, 41e).

Le match aurait pu tourner d’un côté comme de l’autre dans une deuxième mi-temps débridée. C’est finalement Saint-Gall qui a eu le dernier mot grâce à Roman Buess (66e). Le FCSG aurait même pu inscrire un troisième but en fin de rencontre avec un peu plus de réussite.

L’essentiel est là. Le soulagement de Peter Zeidler au coup de sifflet final en disait long. Le match retour est fixé au 2 août (20h45) dans le sud de la Norvège. Les Suisses ne sont pas encore sortis d’affaire.

Créé: 26.07.2018, 22h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.