Éliminée, Bacsinszky a «senti l'amour du public»

TennisLa Vaudoise a été sortie par Jil Teichmann mardi au premier tour du Ladies Open Lausanne. Exploit de la Grisonne Simona Waltert.

Timea Bacsinszky a chuté d'entrée à Lausanne, tournoi dont elle est l'ambassadrice.

Timea Bacsinszky a chuté d'entrée à Lausanne, tournoi dont elle est l'ambassadrice. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le derby suisse a tourné en faveur de Jil Teichmann (WTA 90) mardi au premier tour du Ladies Open Lausanne. La Biennoise a éliminé Timea Bacsinszky (WTA 84) au terme d'un match tendu (6-2 5-7 6-1) et plus de 2h20 de jeu. Devant son public, la Lausannoise a sauvé une balle de match dans le deuxième set pour entretenir l’espoir. Le break concédé au quatrième jeu de la manche décisive lui aura été fatale sur le court central de Vidy.

Très nerveuses au début

Amies dans la vie, les deux Suissesses ont l’habitude de s’entraîner ensemble. «Ce n’était pas facile de gérer cela, reconnaissait Jil Teichmann à l’interview après sa victoire. Il y avait une pression particulière. Nous étions toutes les deux très nerveuses au début. Je suis soulagée d’avoir gagné.»

Face à une adversaire en forme - Teichmann a remporté son premier tournoi WTA en mai à Prague -, Bacsinszky a été trop souvent trahie par son service. C’est la quatrième fois d’affilée qu’elle prend la porte d’entrée dans un tournoi après Eastbourne, Wimbledon et Contrexéville. La Vaudoise ne peut plus rien espérer dans ce tournoi puisqu’elle a également connu la défaite en double, aux côtés de la Roumaine Mihaela Buzarnescu (6-7 2-6 contre la paire suisse In-Albon/Perrin).

Emotions partagées

Au sortir de ce derby, Timea Bacsinszky oscillait entre deux sentiments. «Je suis triste d'avoir perdu, c'est normal, mais j'ai senti tout l'amour qu'on m'a donné sur ce central de Vidy. Ça m'a beaucoup touché. Jouer devant mes amis, ma famille: c'était incroyable, soulignait-elle. Je sors donc de ce match avec des émotions partagées. Au premier jeu du troisième set, j'ai senti d'un coup une crampe arriver. Elle est passée, mais j'ai été perturbée dans ma concentration. C'était sans doute une crampe de stress.»

Et la Vaudoise de se montrer philosophe: «Je suis fière de mon état d'esprit et de ma combativité. Avec l'apaisement personnel que j'ai, cette flamme (ndlr: pour le tennis) est toujours là. Je suis aussi fière d'avoir moins slicé sur mes coups droits.»

En juniors à Wimbledon

Jil Teichmann affrontera une autre Suissesse en 8es de finale, jeudi: l'inattendue Simona Waltert. La Grisonne de 18 ans a éliminé plus tôt dans la journée la tête de série numéro 1: Julia Görges. L’Allemande, 25e au classement mondial, a été contrainte d’abandonner dans le troisième set à cause de douleurs à un bras (6-7 6-4 3-2).

Avant cet abandon, Waltert avait tenu le choc dans ce premier match difficile, revenant à de nombreuses reprises au score. La joueuse, coachée par le Genevois Stéphane Bohli, faisait ses grands débuts sur le circuit WTA. Elle a bénéficié d’une invitation de la part des organisateurs.

La semaine dernière, l’espoir grison avait disputé le tournoi junior de Wimbledon avec succès. Dans la capitale anglaise, Simona Waltert ne s’était inclinée qu’en demi-finale face à l’Américaine Ann Li.

Vögele s'écroule

Stefanie Vögele (WTA 113) ne disputera pas les 8e de finale. Elle a pris la porte d’entrée mardi face à la Roumaine Mihaela Buzarnescu, 55e joueuse mondiale (1-6 6-1 6-0). Après le gain de la première manche, l’Argovienne a complètement perdu pied, lâchant 12 des 13 derniers jeux à son adversaire. Elle avait aussi connu l’élimination au premier tour à Wimbledon.

Créé: 16.07.2019, 21h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.