Passer au contenu principal

Les Etats-Unis en demie, comme prévu

Sans éclats, les Américains sont venus à bout des Belges (3-0) en quart de finale de la Coupe Davis.

Face à la Belgique, les Américains ont souffert pour finalement l'emporter 3-0 en quart de la Coupe Davis. ((Samedi 7 avril 2018)
Face à la Belgique, les Américains ont souffert pour finalement l'emporter 3-0 en quart de la Coupe Davis. ((Samedi 7 avril 2018)
AFP

Après six années de disette, les Etats-Unis vont disputer en septembre prochain les demi-finales de la Coupe Davis après leur succès, largement anticipé mais sans éclats, face à la Belgique samedi.

Du soulagement plus que de la joie pour Ryan Harrison et Jack Sock qui ont souffert avant d'apporter à «Team USA» le troisième point décisif en remportant le double. Comme leur leader John Isner malmené la veille par Joris De Loore, modeste 319e mondial (6-3, 6-7 (4/7), 7-6 (10/8), 6-4), Harrison et Sock ont tremblé face à Sander Gille et Joran Vliegen.

USA is through to the #DavisCup semifinals!@JackSock and @ryanharrison92 defeat Belgium's Sander Gille and Joran Vliegen 57 76(1) 76(3) 64 pic.twitter.com/mJrTEqVH3j— Davis Cup (@DavisCup) 8 avril 2018

Pour leurs débuts en Coupe Davis, en l'absence de leur N.1 David Goffin et de Steve Darcis, Gille et Vliegen, respectivement 84e et 98e du classement mondial de double, n'ont fait aucun complexe.

Ils ont profité des errements au service d'Harrison pour remporter la première manche et pousser les Américains jusqu'au tie-break dans les 2e et 3e sets avant de s'incliner 5-7, 7-6 (7/1), 7-6 (7/3), 6-4. Le salut est venu de Sock, vainqueur du titre en double à Wimbledon en 2014, qui a été déterminant au filet.

«On a connu des hauts et des bas durant ce match, il a fallu qu'on s'emploie pour les battre. On a commencé à mieux jouer à partir du 2e set, en servant mieux», a analysé Harrison.

Demi-finales à l'extérieur

«C'est ça la Coupe Davis», a renchéri le capitaine américain Jim Courier. «Je ne crois pas que beaucoup des spectateurs présents dans les tribunes connaissaient nos adversaires avant ce double, mais ils ont livré un grand match, plein de passion et d'engagement», a-t-il souligné.

USA is the first nation to book its place in the 2018 #DavisCup semifinals, after @ryanharrison92 and @JackSock complete a 3-0 victory against Belgium!????????3??????0?????????? pic.twitter.com/ibqKP9ESte— Davis Cup (@DavisCup) 8 avril 2018

Si leur succès à domicile face à une Belgique, finaliste des éditions 2015 et 2017, affaiblie était attendu, les Etats-Unis, nation la plus titrée de l'histoire de l'épreuve (32), devront aller chercher leur billet pour la finale à l'extérieur.

Les Américains seront opposés soit aux Croates de Marin Cilic, N.3 mondial, soit aux Kazakhs, emmenés par Mikhail Kukushkin alors que le score est de 2 à 1 pour la Croatie avant la dernière journée dimanche.

«On a un bon groupe, on s'entend tous très bien et on a plaisir à se retrouver ensemble», a assuré Harrison. «C'est peut-être la première fois qu'on a un groupe de cinq joueurs de ce niveau là, cela nous donne beaucoup d'options, mais il faudra voir quel sera l'état de forme de chacun en septembre après l'US Open», a prévenu Courier.

Le dernier sacre des Etats-Unis remonte à 2007, 107 ans après leur première victoire en 1900 à l'occasion de la première édition de la Coupe Davis qui devrait être profondément réformée dès 2019.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.