Europa League: les Young Boys éliminés

FootballComme quatre ans plus tôt, les Young Boys sont éliminés au stade des 16es de finale après une nouvelle défaite face à Everton (3-1).

Lors du match opposant Youn Boys à Everton ce jeudi 26 février.

Lors du match opposant Youn Boys à Everton ce jeudi 26 février. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le miracle n'a évidemment pas eu lieu. Young Boys est éliminé de l'Europa League au stade des 16es de finale, comme quatre ans plus tôt, après une nouvelle défaite face à Everton (3-1). Une issue attendue après le lourd revers des Bernois chez eux la semaine passée (4-1).

Le scénario de ce match retour a épousé de façon troublante celui de l'aller. YB a ouvert la marque (par Sanogo à la 13e), YB a séduit, a attaqué, aurait pu mener 2-0 à la 21e (tête de Sutter sur la transversale), mais YB s'est quand même écroulé, payant comptant sa fragilité défensive. Même le minutage des buts inscrits à Goodison Park a rappelé celui du Stade de Suisse. Déjà auteur d'un triplé à Berne, Lukaku a égalisé à la 25e, sur un penalty provoqué inutilement par Wölfli (Mvogo ménagé) pour une faute sur Naismith.

Pourtant pas grand-chose à se reprocher

L'international belge a encore doublé la mise à la 30e, bien servi par Garbutt. Puis Mirallas a permis aux Toffees de regagner les vestiaires sur un score de 3-1. La séquence des buts à l'aller? Hoarau à la 10e, puis Everton aux 24e, 28e et 39e. Le copier-coller est presque parfait.

Les Young Boys n'ont pourtant pas grand-chose à se reprocher. Ils ont tenu parole et ont tenté leur chance sans nourrir de complexe. La marche était tout simplement trop haute pour des Bernois qui pourront se concentrer sur le championnat avec le sentiment du devoir accompli. Après son éclatante victoire 4-2 le week-end dernier contre Bâle, la formation d'Uli Forte est revenue à cinq points du leader et a à coeur de confirmer dimanche à domicile à l'occasion du derby contre Thoune.

Tottenham et Liverpool au tapis

Les seizièmes de finale de l'Europa League n'ont pas souri non plus aux deux représentants anglais, Liverpool et Tottenham, éliminés jeudi 26 février par le Besiktas Istanbul et la Fiorentina.

Après les résultats en dents de scie des clubs de Premier League lors des huitièmes de finale aller de Ligue des champions (défaites pour Manchester City et Arsenal, nul pour Chelsea), la C3 n'a pas modifié la donne, bien au contraire.

Liverpool a ainsi fini par craquer aux tirs au but au stade Ataturk d'Istanbul là où il avait pourtant réalisé l'un des plus grands exploits de son histoire. Dix ans après l'incroyable scénario de la finale de la C1 contre l'AC Milan (3-3 a.p., 3-2 t.a.b.), les Reds ont raté leurs retrouvailles avec l'enceinte face au club résident, le Besiktas (1-0 a.p., 5-4 t.a.b.), et quittent la scène européenne têtes basses.

Le FC Séville n'a pas tremblé

Même punition pour Tottenham. Le choc contre la Fiorentina a tourné à l'avantage des Italiens (2-0). Après le 1-1 de White Hart Lane, c'est Mario Gomez et Mohamed Salah qui ont offert à la Viola le ticket pour les 8e de finale.

Parmi les autres grands noms encore en lice, l'Inter Milan avait fait le gros du travail en Ecosse face au Celtic (3-3) et n'a eu qu'à gérer ce nul avantageux au retour (1-0), tout comme l'Ajax, qui a fait de même à Amsterdam (1-0), après une victoire au Legia Varsovie (3-0) avec un doublé de Milik à l'aller.

Le tenant du titre, le FC Séville, n'a pas tremblé en déplacement à Mönchengladbach (3-2) et a confirmé sa victoire obtenue en Espagne (1-0).

Débordements de supporteurs ukrainiens

Il n'y a plus de clubs français en lice après la sortie de Guingamp contre le Dynamo Kiev, vainqueur 3-1 au retour à l'issue d'un match interrompu une dizaine de minutes après les débordements de supporteurs ukrainiens.

Les incidents ont débuté en fin de rencontre avec l'entrée de fans ukrainiens sur la piste d'athlétisme entourant le terrain. Les supporteurs se sont dirigés de façon menaçante vers la tribune où se trouvaient les Bretons, qui ont immédiatement quitté le stade, puis ont échangé des coups avec les stadiers.

Les Russes ont en revanche réussi leur soirée avec deux qualifiés, le Dynamo Moscou et le Zenit St Pétersbourg.

Le tirage au sort des huitièmes de finale de l'Europa League aura lieu vendredi. (si/nxp)

Créé: 26.02.2015, 23h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.