Passer au contenu principal

Les fans paieront 5000 francs pour 3 matches

Les supporters de la Nati risquent de buter sur des problèmes d'organisation en Russie. L'accès à des billets d'entrée n'est pas garanti.

Quiconque veut aller soutenir l'équipe de Suisse en Russie devra ouvrir les cordons de la bourse.
Quiconque veut aller soutenir l'équipe de Suisse en Russie devra ouvrir les cordons de la bourse.
Keystone

L'équipe suisse de football connaît désormais ses adversaires pour la Coupe du Monde 2018 en Russie ainsi que les stades où elle devra jouer ses matchs. Et si un fan veut assister aux trois matchs du tour de qualification, il devra largement ouvrir les cordons de la bourse, a calculé le Tages-Anzeiger.

Le premier match est prévu contre le Brésil à Rostov-sur-le Don le 17 juin 2018, dans le sud de la Russie. La FIFA réserve normalement 8% des capacités des stades pour les supporters des deux équipes.

Or les stades de Rostov, de Kaliningrad (match contre la Serbie) et de Nijni Novgorod (contre le Costa Rica) sont plutôt petits, ce qui veut dire que l'Association Suisse de Football (ASF) n'aura droit au mieux qu'à 3600 billets.

Dix jours à 5000 francs

Peut-être pas assez pour couvrir toute la demande, s'inquiète Christian Ro­thenfluh, directeur du voyagiste Kira Travel, spécialisé dans les voyages en Russie. «Juste après le tirage au sort, nos lignes téléphoniques ont été prises d'assaut!»

Et ce malgré les prix proposés: dix journées en Russie, avec le voyage, l'hébergement, les transports internes et les billets de stade coûtent entre 5000 et 6000 francs par personne. Sans compter les excursions et autres activités sur place.

Le prestataire basé à Windisch (AG) assure que tous ses clients disposeront d'un billet d'entrée tandis que ceux qui veulent tenter leur chance en solo devront affronter le rigoureux système de réservation de la FIFA.

Procédure particulière

Travelclub, le voyagiste officiel de l'ASF, prévoit environ 1000 fans par match de l'équipe de Suisse. Mais il ne peut pas donner de garantie pour les billets, a reconnu son porte-parole Victor Tinari. «Les supporters doivent d'abord obtenir leur carte d'accès puis réserver leur voyage chez nous.»

Les autorités russes ont mis au point une procédure particulière à l'occasion de leur Coupe du monde. Après avoir acheté un billet, le supporter devra demander une carte d'identité de fan sur le site officiel. Cette carte laminée comportera une photo et donnera droit à un accès en Russie sans visa ainsi qu'aux transports gratuits pour tous les trains spéciaux reliant les villes et les stades retenus.

Compliqué pour les individuels

Le voyage en individuel sera plutôt compliqué. D'un côté, les voyagistes, les entreprises et les organisations ont déjà fait main basse sur la plupart des vols à destination de la Russie. En outre, les hôteliers russes ne sont pas intéressés par cette catégorie de voyageurs. «Ils exigent des prix astronomiques ou une réservation fixe pour toute la durée de la Coupe du Monde», prévient Christian Rothenfluh.

Pour tous ceux désireux malgré tout de tenter l'aventure en solo, le directeur de Kira Travel recommande d'attendre, lorsque les prix chutent traditionnellement peu avant le début de l'évènement. «Nous pourrions également nous montrer flexibles pour ceux qui se décident au dernier moment.»

Pas d'inquiétude pour la sécurité

La sécurité ne devrait pas poser de problèmes, même s'il faut éviter certains quartiers dans chaque ville. «Mais la plupart des fans privilégient les voyages organisés qui les amèneront de l'hôtel au stade», estime Victor Tinari chez Travelclub.

Le problème des hooligans locaux sera géré par le pouvoir, assure Christian Rothenfluh. «Les fans suisses doivent s'attendre à des contrôles corporels stricts et des patrouilles autour des stades.» Le match contre le Brésil est à ce prix.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.