Favre: «Le timing n'est pas bon»

FootballNice affronte mercredi l'Ajax Amsterdam en qualification de la Ligue des champions. Un test important qui vient trop tôt dans la saison, estime le coach des Niçois, Lucien Favre.

L'entraîneur vaudois s'attend à un match difficile.

L'entraîneur vaudois s'attend à un match difficile. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour Lucien Favre, Nice est prêt pour aborder une saison plus compliquée que la précédente même si l'entrée en matière est perfide. En qualification de la Ligue des champions, le coach vaudois devra trouver une solution contre l'Ajax Amsterdam, finaliste de la dernière Europa League.

La mer turquoise étincelle, les touristes prennent du plaisir sur les plages de la Côte d'Azur. L'été est une bénédiction mais sans doute pas pour joueurs de l'Olympique Gymnaste Club de Nice, qui se retrouvent alors à s'entraîner sous une chaleur accablante. «C'est incroyablement chaud, nous serions mieux dans les montagnes», relève Lucien Favre. «Nous nous retrouvons déjà à 9 heures le matin au stade.» La deuxième séance journalière a lieu tard l'après-midi pour éviter autant que possible les températures élevées.

Favre est flexible. Il a dû adapter son programme des dernières semaines et pas seulement en raison de la nature. Comme l'équipe ne pouvait jouer aucun match amical sur sa propre pelouse jusqu'à mi-juillet, Favre a sillonné l'Europe avec son équipe, de Nyon via Gand et Prague pour finir au Tegernsee en Bavière. Céline Dion et son imposante scène ont poussé les footballeurs sur la touche.

Nouveau plan tactique

Depuis près d'un mois, Favre élabore un nouveau plan tactique afin de pouvoir rivaliser avec la concurrence bien mieux armée sur le plan financier. Avec son staff, il a conçu une nouvelle forme d'entraînement. «Il faut toujours aller de l'avant, on ne doit pas stagner et toujours trouver quelque chose de nouveau.»

L'ancien milieu de terrain est même prêt à prendre le risque d'une raclée dans le cadre des cinq matches amicaux comme à Prague (1-4). Ce fut une bonne occasion pour rendre attentif les acteurs sur ce qui est nécessaire sur le plan athlétique, de la concentration et de l'intelligence de jeu pour faire bonne figure sur la scène internationale. «Parfois, ça fait du bien.»

Le test (trop) précoce

Favre prépare Nice pour son prochain défi européen. Une année après une phase de groupes de l'Europa League disputée sans passion, l'équipe aux 42 millions d'euros de budget se lance dans la qualification de la Ligue des champions. Mais les perspectives sont peu favorables. A l'occasion du 3e tour de qualification, les Français affronteront Ajax Amsterdam. «Un grand nom, qui déclenche quelque chose auprès des supporters», souligne Favre à l'agence ATS à propos du recordman de titres de champion des Pays-Bas. L'euphorie est palpable sur la Côte d'Azur où les 30'000 billets pour l'Allianz Riviera se sont écoulés en 36 heures.

Le Vaudois ne veut rien savoir de l'engouement du public. «Ils ont perdu exactement deux joueurs titulaires. Pas un de plus ! Pour nous, la tâche s'annonce très difficile. Notre problème est que nous sommes encore loin d'être au complet.» Le gardien titulaire Yoan Cardinale a manqué une grande partie de la préparation en raison d'une luxation à l'épaule. Wylan Cyprien est encore en convalescence jusqu'en mars prochain. «Le timing n'est pas bon. Je n'ai pas encore trouvé de solution définitive pour notre onze de départ.»

Au goût du Romand, ce test important vient trop tôt dans la saison. Il a localisé ses priorités après le retour à Porto du polyvalent Ricardo Pereira et le non-renouvellement du prêt de Younès Belhanda, désormais à Galatasaray. Il doit trouver des renforts dans le domaine de la créativité du jeu. Il a toutefois réussi à prolonger le contrat de l'attaquant-vedette Mario Balotelli jusqu'en 2019. (si/nxp)

Créé: 24.07.2017, 11h13

Articles en relation

Lucien Favre: «Si tu n’avances pas, tu te fais manger»

Football Le Vaudois (59 ans) évoque sa vision du football et son métier d’entraîneur, à trois semaines de la reprise de la Ligue 1 avec l’OGC Nice. Plus...

OGC Nice: «Dortmund ne nous a pas contactés»

Football Le futur de l'entraîneur Lucien Favre fait toujours l'objet d'un bras de fer entre les deux clubs. Plus...

Favre pourrait bien rester à Nice

Football Selon le directeur général de l'OGC Nice, l'entraîneur suisse pourrait rester pour la saison prochaine. Ce dernier n'a pas souhaité s'exprimer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...