Passer au contenu principal

FootballLe FC Bâle quasiment en 8es, Mehmedi buteur

Le FC Bâle a fait un grand pas vers la qualification, lors du match aller des 16es de finale de l’Europa League contre l’APOEL Nicosie (0-3).

La joie de Valentin Stocker (No 14), qui célèbre son but avec ses coéquipiers.
La joie de Valentin Stocker (No 14), qui célèbre son but avec ses coéquipiers.
Keystone

Petretta a allumé la première mèche à la 15e minute, mais sa reprise de volée est passée bien trop à droite. Le latéral gauche italo-allemand, qui n’avait plus marqué depuis décembre 2018, a remis l’ouvrage sur le métier dans la foulée et réalisé un vrai geste d’avant-centre sur l’ouverture du score de la 16e. A la suite d’une ouverture magistrale de Cömert, le Bâlois a crucifié le portier adverse Belec de près et inscrit seulement son troisième but chez les professionnels.

Cabral était partout

Quelques minutes plus tard, Widmer et Frei sont passés proches du 0-2, tout comme Cabral à la 40e. A la 52e, ce même Brésilien n’a pas réussi à pousser au fond un centre en retrait parfait de Stocker. Une minute plus tard, Cabral a rendu la pareille à son capitaine qui, lui, n’a pas manqué la cible. Bâle n’en avait toujours pas assez et le Brésilien a frappé sur la transversale à la 58e, avant de trouver le fond des filets 8 minutes plus tard d’une belle frappe de 20 mètres.

Cette victoire va faire du bien au moral de Rhénans en grosses difficultés en championnat. Les Bâlois restent sur quatre revers en cinq parties de Super League et n’avaient plus connu une telle mauvaise passe depuis deux décennies! Ils se sont donc refaits un moral tout neuf à Chypre, malgré le poids des absences et la pression qui commençait à devenir intenable sur les épaules de leur coach Marcel Koller. Ils passeront dimanche au révélateur servettien, avant de jouer le match retour contre l’APOEL jeudi prochain.

Ballottage favorable

Régulièrement titulaire depuis la mi-décembre, Kevin Mbabu a failli coûter cher à Wolfsbourg, face à Malmö (2-1). Peu après le retour des vestiaires, le Genevois a concédé un penalty (entraînant l’ouverture du score suédoise) et pris un carton jaune qui le privera de la partie retour. Il pourra remercier son compatriote Admir Mehmedi, auteur du but de la victoire des Loups à la 63e. Renato Steffen est lui entré en toute fin de match.

Arsenal et Granit Xhaka ont quant à eux réussi à faire une première différence, lors du toujours difficile déplacement au Pirée. Les Gunners, qui avaient aligné quasiment leur équipe-type, ont vaincu l’Olympiakos de Mathieu Valbuena (0-1), grâce à un but d’Alexandre Lacazette dans les dix dernières minutes. Granit Xhaka a joué l’intégralité de la partie et a écopé de son carton jaune habituel à la 83e.

A noter également la «remontada» des Glasgow Rangers, tombeurs des Young Boys en phase de poules, face au SC Braga (3-2). Menés 0-2 à l'heure de jeu, les Ecossais du coach Steven Gerrard s'en sont remis au talent de leur génie roumain Ianis Hagi. Le «fils de» a réussi un doublé en un quart d'heure (67e et 82e).

Robin Carrel

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.