La FIFA dit avoir tenté de contacter Rodchenkov

Football - dopageAccusée de ne pas avoir pris contact avec le lanceur d'alerte russe, la faîtière du football mondial affirme le contraire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La FIFA a tenté de contacter le lanceur d'alerte Grigory Rodchenkov sur ses accusations de dopage dans le football russe, assure-t-elle. Elle s'apprête à le refaire une fois que des échantillons auront été réexaminés par l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Dans une interview accordée à Associated Press, l'avocat de Grigory Rodchenkov reproche à la FIFA de ne pas avoir pris contact avec son client malgré des «informations sur des footballeurs russes protégés par le système de dopage d'Etat» dans le pays.

«Pas une seule fois l'Agence mondiale antidopage et le professeur McLaren (le juriste chargé d'un rapport sur le sujet) ne m'ont indiqué que la FIFA voulait me contacter ou demander les informations de M. Rodchenkov», affirme le juriste Jim Walden.

Contactée par l'afp, la FIFA affirme avoir sollicité l'Agence mondiale antidopage pour joindre Rodchenkov jusqu'au 22 novembre 2017, et avoir obtenu pour réponse qu'il n'était pas disponible.

Depuis, l'instance du football mondial attend le réexamen d'échantillons que doit mener l'AMA à partir de mi-janvier. «Le processus est en cours et la FIFA contactera le Dr. Rodchenkov par le canal convenu en temps voulu», assure-t-elle.

A l'origine des révélations

Chef du laboratoire antidopage de Moscou pendant dix ans, jusqu'en 2015, Grigory Rodchenkov est à l'origine des révélations sur un système de dopage institutionnel dans le sport russe. Ce scandale avait conduit à l'exclusion des athlètes russes des JO de Rio à l'été 2016 et à l'exclusion de la Russie des JO d'hiver 2018 (9-25 février) en Corée du Sud, les «sportifs propres» pouvant tout de même y prendre part sous drapeau olympique.

Au sujet du football, à l'approche de la Coupe du monde en Russie, la FIFA a expliqué que tous les tests conduits jusqu'ici s'étaient révélés négatifs.

«S'il y avait un problème sérieux de dopage dans le football, on le saurait, que ce soit en Russie ou dans n'importe quel autre pays du monde», a lancé le président de la FIFA Gianni Infantino le 1er décembre. (ATS/nxp)

Créé: 31.12.2017, 14h48

Articles en relation

L'organisateur du Mondial 2018 s'en va

Russie-Dopage Vitali Moutko avait déjà suspendu ses fonctions à la Fédération russe de foot après sa suspension des JO à cause du scandale de dopage. Plus...

Le CIO disqualifie 11 nouveaux sportifs russes

Dopage Dans le lot figurent deux médaillés d'argent en luge, Albert Demchenko et Tatyana Ivanova. Plus...

Articles en relation

L'organisateur du Mondial 2018 s'en va

Russie-Dopage Vitali Moutko avait déjà suspendu ses fonctions à la Fédération russe de foot après sa suspension des JO à cause du scandale de dopage. Plus...

Le CIO disqualifie 11 nouveaux sportifs russes

Dopage Dans le lot figurent deux médaillés d'argent en luge, Albert Demchenko et Tatyana Ivanova. Plus...

La suspension est l'oeuvre de «forces étrangères»

Russie Un sondage montre que les Russes voient dans la suspension aux jeux Olympiques d'hiver 2018 un complot plutôt qu'une conséquence du dopage institutionnalisé. Plus...

Dopage: Justin Gatlin, le scandale de trop

Athlétisme Le sprinter et son entourage se sont fait piéger par des journalistes du «Telegraph». Une enquête est ouverte. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.