Et si la FIFA supprimait le hors-jeu?

FootballLa Fédération pourrait bien révolutionner le jeu et introduire de nouvelles règles, selon Marco van Basten, ex-gloire du football néerlandais.

Marco Van Basten a bien quelques idées sur de nouvelles règles de jeu lors des matchs de football.

Marco Van Basten a bien quelques idées sur de nouvelles règles de jeu lors des matchs de football. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Marco van Basten est le nouveau directeur technique de la FIFA. L'ex-attaquant légendaire des Pays-Bas, âgé de 52 ans, travaille sur de nouvelles règles du jeu, comme il s'en est ouvert au quotidien allemand Bild.

L'introduction du shoot-out

Marco van Basten veut remplacer les prolongations par une séance de tirs améliorée. Il s'inspire dans ce cas directement du hockey sur glace. «Chaque équipe aurait droit à cinq tentatives. L'arbitre siffle et le joueur s'élance à une distance de 25 mètres du but. Il a ensuite huit secondes pour mener à terme son action.»

Lors de ce «shoot-out», le joueur peut tirer, dribbler ou encore attendre la réaction du gardien de but, qui n'aurait pas l'autorisation de quitter la surface de réparation. Ce serait bien plus spectaculaire qu'un simple penalty, estime le Batave.

La fin du hors-jeu

Voilà une innovation qui pourrait déplaire à beaucoup de monde, comme le reconnaît Marco van Basten. «Mais je suis sûr que les équipes sauraient s'adapter.» Les discussions entre arbitres ou les contestations des joueurs n'auraient ainsi plus lieu d'être. Le directeur technique doute toutefois que la FIFA retienne cette idée.

La fin des cartons jaunes

L'ex-attaquant propose de remplacer les cartons jaunes par des sorties du terrain pendant cinq ou dix minutes en cas de fautes tactiques. De nouveau, une idée inspirée du hockey sur glace. «Cela peut donner à réfléchir, si une équipe doit jouer durant la pénalité à 10 contre 11, voire à 8 contre 9.»

Il aimerait également limiter le nombre de fautes permises pour un joueur. «Comme dans le basketball, où un joueur n'aurait droit qu'à cinq fautes. Après, il sort.»

Marco van Basten est conscient qu'il lui faut préparer le terrain pour ce genre de révolution du jeu. «Nous devons y aller pas à pas. Je parle avec des entraîneurs, des joueurs ou encore des managers. Je leur demande leur avis et ce qu'ils jugent bon pour le football et comment ils voient l'avenir de leur sport.»

Créé: 18.01.2017, 14h40

Articles en relation

Le Mondial 2026 se jouera à 48 équipes

Football Les membres du Conseil de la FIFA ont proposé officiellement de revoir la formule de la Coupe du monde. Plus...

Cristiano Ronaldo est le joueur FIFA de l'année 2016

Football La Fédération internationale a décerné lundi ses récompenses annuelles, lors d'une soirée de gala à Zurich. Plus...

Maradona: un Mondial à 48 serait «fantastique»

Fifa Le footballeur emblématique est favorable au format de Coupe du monde à 48 équipes au lieu de 32. Plus...

La justice suisse rejette une plainte contre la FIFA

Football Un tribunal de Zurich a rejeté une plainte de plusieurs syndicats qui dénonçaient les conditions de travail au Qatar. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.