FIFAgate: prison ferme pour un cadre caïmanais

FootballL'ancien secrétaire général de la Fédération des îles Caïman a été condamné à 15 mois de prison dans le cadre du scandale de corruption à la FIFA.

Costas Takkas (à gauche), ancien secrétaire général de la Fédération des Îles Caïman, à son arrivée à la Cour fédérale à New York.

Costas Takkas (à gauche), ancien secrétaire général de la Fédération des Îles Caïman, à son arrivée à la Cour fédérale à New York. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien secrétaire général de la Fédération des îles Caïman, Costas Takkas, a été condamné mardi à 15 mois de prison. Il avait plaidé coupable en mai dans le cadre du volet américain du scandale de corruption à la FIFA.

Costas Takkas, un Britannique de 60 ans, est la deuxième personne à être condamnée dans ce vaste scandale. Le premier était Hector Trujillo, un ancien responsable de la Fédération guatémaltèque condamné la semaine dernière à 8 mois de prison. Takkas devrait cependant passer seulement trois mois en prison à New York, avant d'être renvoyé aux îles Caïman.

Trois millions de pots-de-vin

La juge fédérale new-yorkaise Pamela Chen, qui présidait à sa condamnation mardi, a notamment tenu compte des 10 mois qu'il avait passés en détention en Suisse après son arrestation en mai 2015 à Zurich, avant d'être extradé aux Etats-Unis en mars 2016.

En mai, Takkas avait plaidé coupable pour des accusations de conspiration pour blanchiment d'argent, un crime passible de 20 ans de prison. Il avait reconnu avoir négocié, reçu et transmis pour trois millions de dollars de pots-de-vin à son ancien patron, Jeffrey Webb, ex-président de la Concacaf, la confédération pour l'Amérique du Nord, l'Amérique centrale et les Caraïbes.

Webb, également originaire des îles Caïman, a quant à lui plaidé coupable dès novembre 2015 pour avoir accepté plus de six millions de dollars de pots-de-vin. Il est en liberté surveillée en attendant de connaître sa sentence le 24 janvier prochain. Takkas et Webb devront rembourser ensemble ces 3 millions de dollars, aux termes de la condamnation prononcée mardi.

Mai 2015 à Zurich

Les arrestations de mai 2015 à Zurich étaient les premières dans le cadre du scandale de corruption à la FIFA qui a ébranlé la puissante organisation du football mondial. Quelque 40 responsables du football mondial ont depuis été mis en cause. Beaucoup ont plaidé coupable et accepté de coopérer avec la justice américaine et attendent désormais de connaître leur peine.

Trois d'entre eux continuent néanmoins à plaider non coupable. Leur procès doit commencer à New York le 6 novembre. (si/nxp)

Créé: 31.10.2017, 18h23

Articles en relation

Huit mois de prison pour un ex-responsable

Fifagate Une première peine a été prononcée mercredi dans le scandale de corruption de la Fifa, contre un ex-responsable du Guatemala. Plus...

Blatter invité par son «vieil ami» Poutine

Foot - Mondial 2018 Dans un entretien bien huilé, l'ex-président déchu de la FIFA annonce qu'il se rendra à la prochaine Coupe du monde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.