La finaliste oublie son chèque de 1,45 million de dollars

US OpenÉtourdie, Caroline Wozniacki? On pourrait le penser. La Danoise est en effet repartie de Flushing Meadows en laissant son chèque derrière elle.

Caroline Wozniacki (à gauche) et Serena Williams à l'issue de la finale de l'US Open

Caroline Wozniacki (à gauche) et Serena Williams à l'issue de la finale de l'US Open Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Wall Street Journal a publié dans son édition du mardi 23 septembre un portrait de Caroline Wozniacki qui, pour une fois, n’est pas uniquement centré sur ses déboires amoureux.

L’article évoque en effet plus la relation fluide que la star montante du tennis entretient avec l’argent.

Exemple à l’appui. Peu après avoir perdu en finale de l’US Open contre l’Américaine Serena Williams, la Danoise a en effet oublié son chèque de 1,45 million de dollars (1,36 million de francs) avant de regagner son appartement de Manhattan.

«Elle a accepté le trophée, a parlé à la presse, ramassé ses affaires et est partie sans se retourner», raconte le WJS.

Pas préoccupée par l'argent

«Environ 30 minutes plus tard, toutefois, elle est revenue à Flushing Meadows avec un air un peu paniqué. "J’ai oublié de prendre mon chèque", a-t-elle déclaré.»

Selon le Wall Street Journal, la Danoise ne se préoccupe pas tellement de ses finances. Il faut dire qu’avec les dix millions de dollars qu’elle gagne par année grâce à ses contrats publicitaires, notamment avec Adidas et Rolex, elle peut se le permettre.

Créé: 24.09.2014, 10h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.