Passer au contenu principal

De nombreuses arrestations en Belgique

Plusieurs figures majeures issues du milieu du football auraient été interpellées, ce mercredi, au pays des «Diables Rouges».

Mogi Bayat est considéré comme l'agent le plus influent de Belgique.
Mogi Bayat est considéré comme l'agent le plus influent de Belgique.
AFP

Le foot belge est sous le choc alors que son équipe nationale s’apprête à défier la Suisse, vendredi, dans un match de la Ligue des Nations: mercredi matin, 44 perquisitions ont été menées dans l’ensemble du pays et treize à l’étranger. Plusieurs personnes influentes ont été interpellées, ainsi que l’indique le Parquet fédéral.

Selon les informations obtenues par la RTBF, ces arrestations, menées par 220 policiers (184 en Belgique et 36 à l’étranger) interviennent dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent et de fraudes financières dans laquelle des soupçons de matches truqués sont évoqués. «Au cours de l’enquête, des indications d'influence possible sur les matches de la saison de compétition 2017-2018 sont apparues, ont communiqué les autorités judiciaires. Le Parquet fédéral a alors demandé au juge d'instruction d'étendre son instruction à ces faits.»

L'agent le plus puissant de Belgique

Parmi les personnes interpellées figurent Mogi Bayat, un ancien dirigeant de Charleroi devenu l’agent le plus puissant du royaume puisqu’il y contrôle le 90% du marché. Ivan Leko, l’entraîneur croate du Club Bruges qui a mené son équipe au titre national au printemps dernier et Herman Van Holsbeeck, un ancien manager d’Anderlecht (de 2004 à avril 2018) sont aussi cités. Le Parquet confirme également l’interpellation pour audition de deux arbitres de Pro League, dont, selon «L’Echo», Sébastien Delférière (37 ans), qui n’est pas un inconnu en Suisse.

En 2016, il avait dirigé le FC Zurich (à Villarreal) en Europa League (2-1 pour les Espagnols), YB (à Nicosie) dans la même compétition (1-0 pour les Chypriotes), ainsi que l’équipe nationale lors d’un match de qualification pour la Coupe du monde 2018 contre les Iles Féroé (2-0 pour la Nati). En 2016 et 2017, le directeur de jeu semi-professionnel avait été élu «arbitre de l’année» dans son pays.

Des perquisitions ont été menées dans dix des seize clubs de Division 1A, dont Anderlecht, Bruges, le Standard, La Gantoise, Genk, Courtrai et Lokeren.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.