Passer au contenu principal

Gagner la finale sera bon pour le moral seulement

Une victoire des Bleus face au Portugal améliorera le moral des Français mais pas la situation du pays, dit un sondage.

Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)
Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)
Keystone
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).
Regis Duvignau, Reuters
Policemen secure a street as France supporters celebrate on the Champ Elysees after France won the Euro 2016 semi-final football match against Germany on the Champs Elysees in Paris, on July 7, 2016.   / AFP PHOTO / PHILIPPE LOPEZ
Policemen secure a street as France supporters celebrate on the Champ Elysees after France won the Euro 2016 semi-final football match against Germany on the Champs Elysees in Paris, on July 7, 2016. / AFP PHOTO / PHILIPPE LOPEZ
Keystone
1 / 41

Une victoire des Bleus contre le Portugal, dimanche en finale du Championnat d'Europe de football, améliorerait le moral des Français mais pas la situation du pays, selon un sondage Ifop publié par le Journal du Dimanche.

Si 81% des personnes interrogées pensent qu'une victoire française pourra améliorer le moral des Français, seuls 35% estiment que cela pourrait aussi améliorer la situation du pays.

Dans le détail, 49% disent qu'une victoire des Bleus pourra «certainement» améliorer le moral des Français et 32% «probablement», tandis que 9% pensent qu'il n'y aura «probablement pas» et 10% «certainement pas» une amélioration du moral des Français.

Pour 34% des sondés, la situation du pays ne va «certainement pas» s'améliorer si la France gagne sur le Portugal, 31 pensent qu'elle ne changera «probablement pas». Seuls 15% croient qu'il y aura certainement« une amélioration de la situation et 20% «probablement». Sondage réalisé par téléphone du 8 au 9 juillet 2016 auprès d'un échantillon de 1.001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

«Besoin de se retrouver»

Le président français François Hollande y allait de son commentaire, estimant, dimanche dans le JDD que l'engouement autour des Bleus, en finale de l'Euro de football, montre que «les Français avaient besoin de se retrouver» même si «la vie reprendra son cours après». «Les Français avaient besoin de se retrouver. On l'avait vu au moment des attentats. On s'était retrouvé dans les drames, il y avait besoin de se retrouver dans la joie, se retrouver ensemble», explique le chef de l'Etat au Journal du dimanche.

Il décrit l'équipe de France, qui jouait au Stade de France le 13 novembre, comme «très marquée» par les attaques djihadistes . «Les attentats sont identitaires pour eux, ils se sont forgé leur propre conscience. Ils ont la conviction qu'il faut donner de la joie aux Français éprouvés par ces épreuves», analyse M. Hollande. «Ils veulent donner du bonheur. (Didier) Deschamps leur a transmis cette volonté de rendre les gens heureux. Ils savent que le moment n'est pas banal», enchaîne-t-il.

Selon lui, «le sport permet ce rassemblement, la politique, elle, divise». «Le sport permet ce dépassement, géographique - on est tous du même pays-, dépassement des origines, des parcours», précise-t-il, ajoutant que «cela permet d'échapper à toutes nos préoccupations».

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.