Passer au contenu principal

Gatlin contre Gay, le duel des ex-bannis à Athletissima

Le meeting à Lausanne, jeudi, fait le pari de captiver le public sans Usain Bolt, aux abonnés absents depuis le début de la saison.

Justin Gatlin et Tyson Gay vont s'affronter sur la piste.
Justin Gatlin et Tyson Gay vont s'affronter sur la piste.
ARCHIVES, Keystone

Une quinzaine de champions olympiques et du monde seront présents à Athletissima, dont les ex-bannis (pour dopage) Tyson Gay et Justin Gatlin sur 100 m, Yohan Blake sur 200 m et les sauteurs «fous» Renaud Lavillenie (perche) ou Bohdan Bondarenko (hauteur).

Le sprint masculin traverse une forme de vacance du pouvoir. Bolt, victime d'une inflammation à un pied, entretient le flou et le mystère et pourrait effectuer une saison blanche, ou presque, même si le sextuple champion olympique se tient à disposition pour le relais jamaïcain aux Jeux du Commonwealth à Glasgow (23 juillet - 3 août) et est toujours annoncé au Weltklasse à Zurich.

Son compatriote Yohan Blake, champion du monde 2011 du 100 m, peine à l'allumage cette saison mais a assuré mercredi qu'il était en forme. Il courra le 200 m à la Pontaise, sur une piste qu'il affectionne puisqu'il y avait établi en 2012 le troisième chrono de l'histoire sur 100 m (9''69).

Dans quelle forme?

Surprise, le meilleur temps 2014 sur 100 m est détenu par le Trinidadien Richard Thompson, en 9''82. Mais le sprinter le plus impressionnant, le plus régulier, reste Justin Gatlin, invaincu sur la distance cette saison (meilleur temps à 9''86).

L'Américain pourrait menacer la marque de Thompson jeudi. Accessoirement, il cherchera à garder la main face à son compatriote Tyson Gay, le triple champion du monde 2007 tout juste de retour d'un an de suspension pour dopage. Dans quel état de forme se présentera Gay?

A la perche, la question n'est guère de savoir qui s'imposera, mais avec quelle hauteur. Renaud Lavillenie, invaincu cette saison, n'a pas dépassé 5m92 cet été, mais il reste invaincu et bien au-dessus de ses rivaux. Si toutes les conditions sont réunies, le champion olympique français peut viser les 6 m, même si le sautoir lausannois est parfois difficile à maîtriser en raison des variations de l'ombre et de la lumière qui s'y projettent en début de soirée.

Série de victoires

Au poids, Valerie Adams, intouchable depuis... quatre ans, visera une 51e victoire d'affilée. La Néo-Zélandaise établie à Bienne tient beaucoup à cette série de victoires: «Cela montre que notre petit pays de 4 millions d'habitants et 60 millions de moutons compte aussi de grands sportifs», a-t-elle lancé avec humour.

A suivre aussi, le duel au sommet sur 400 m entre le champion olympique Kirani James (Grenade) et le champion du monde LaShawn Merritt (EU), et bien sûr la hauteur messieurs avec Ivan Ukhov (Rus), Aleksey Dmitrik (Rus), Derek Drouin (Can), Bohdan Bondarenko (Ukr) et Mutaz Barshim (Qat), qui vaudra à Jacky Delapierre de casser sa tire-lire si les 2m40 sont atteints.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.