La Guadeloupe ne veut plus organiser France-Canada

Tennis: Coupe DavisPressentie pour organiser la rencontre, la Guadeloupe ne souhaite plus participer à ce projet. En cause: une estimation des coûts trois fois plus élevée que prévu.

La Fédération française (FFT) avait choisi la Guadeloupe à la suite des demandes du nouveau capitaine de l'équipe de France Yannick Noah.

La Fédération française (FFT) avait choisi la Guadeloupe à la suite des demandes du nouveau capitaine de l'équipe de France Yannick Noah. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 1er tour de la Coupe Davis 2016 entre la France et le Canada (4-6 mars) ne se tiendra peut-être pas en Guadeloupe, annonce la radio Guadeloupe 1re.

La Région Guadeloupe ne souhaite plus participer à ce projet. En cause, une facture qui s'élèverait à 4,5 millions d'euros au lieu d'un budget prévisionnel de 1,5 million.

La Fédération française (FFT) avait choisi la Guadeloupe - et plus précisément le Vélodrome Amédée Détreaux - à la suite des demandes du nouveau capitaine de l'équipe de France Yannick Noah. Reste désormais à connaître la réaction de la FFT, dont le choix a été validé par la Fédération internationale (ITF) le 23 décembre. (si/nxp)

Créé: 25.12.2015, 17h14

Articles en relation

Noah choisit Pioline comme adjoint

Tennis Le nouveau capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis a sélectionné son équipe. Plus...

Yannick Noah: des mots et une ambition

Au cœur de l'actualité Plus...

Yannick Noah reprend les rênes de l'équipe de France

Tennis L'ancien joueur français a été officiellement désigné pour succéder à Arnaud Clément à la tête de l'équipe de France de Coupe Davis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.