Passer au contenu principal

Football - Premier LeagueGuardiola: «S'ils veulent me suspendre, ok»

L'entraîneur espagnol de City a dû s'expliquer auprès de la Fédération anglaise de football pour avoir arboré un signe de soutien à la Catalogne.

Pep Guardiola a arboré un petit ruban jaune, symbole
Pep Guardiola a arboré un petit ruban jaune, symbole
Keystone

L'entraîneur espagnol de Manchester City Pep Guardiola a accepté l'accusation de la Fédération anglaise (FA), qui avait ouvert en février une enquête disciplinaire contre lui pour le port d'un symbole politique catalan, a indiqué lundi la FA.

Guardiola avait jusqu'à lundi 18h00 (19h00 en France) pour s'expliquer devant l'instance du football anglais qui l'avait accusé le 23 février d'avoir enfreint son règlement en arborant un ruban jaune de soutien aux dirigeants emprisonnés de la Catalogne.

Depuis la fin de 2017, ce ruban jaune accompagne le technicien de City, né en Catalogne et qui a passé la majeure partie de sa carrière de joueur et d'entraîneur à Barcelone, capitale de la région séparatiste, à chaque match et conférence de presse.

En décembre, il avait expliqué porter le ruban jaune, symbole de la demande de libération des séparatistes emprisonnés, parce qu'il trouvait leur sort «injuste».

«S'ils veulent me suspendre (pour cela) - l'UEFA, la Premier League, la Fifa - OK», avait-il ajouté.

Deux jours après l'ouverture de l'enquête de la FA, Guardiola a continué de porter son ruban lors de la finale de la Coupe de la Ligue.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.