Passer au contenu principal

L'hommage de Leicester à son président décédé

Les «Foxes» ont disputé leur premier match, une semaine après le drame qui a frappé le club.

«Merci Vichai», les joueurs de Leicester ont déroulé une banderole pour remercier leur président décédé samedi dernier.
«Merci Vichai», les joueurs de Leicester ont déroulé une banderole pour remercier leur président décédé samedi dernier.
AP

Leicester City a gagné samedi à Cardiff (1-0). Cette victoire était le meilleur hommage que les joueurs pouvaient rendre à leur président Vichai Srivaddhanaprabha, décédé il y a tout juste une semaine dans un accident hélicoptère. L'émotion était palpable dans le City Stadium de la capitale galloise. Le staff et tous les joueurs de Leicester ont participé au milieu du terrain à la minute de silence avant la rencontre.

Des milliers de supporters de Leicester avaient effectué les 240 kilomètres qui séparent leur ville du Pays de Galles. Tous portaient un t-shirt blanc où figurait un portrait du président thaïlandais et la mention The Boss.

Ils ont également salué la mémoire de M. Srivaddhanaprabha à la 60e minute, en hommage de l'âge qu'avait le Thaïlandais au moment de son décès. Vichai, propriétaire du club depuis 2011, avait porté Leicester vers le titre inespéré de champion en 2016.

Buteur averti

Demarai Gray a libéré les «Foxes» en ouvrant la marque à la 55e minute. Le buteur du jour a ensuite enlevé son maillot pour dévoiler un message adressé à Srivaddhanaprabha. Son hommage lui a coûté un jaune, règlement oblige. L'arbitre, M. Lee Probert, s'est fait l'auteur d'une grimace insolite lorsque ce dernier a réalisé qu'il devrait sortir son carton.

A la fin de la rencontre, les joueurs de Leicester sont restés de longues minutes sur le terrain pour faire durer ce moment intense et le partager avec leurs fans. L'équipe a notamment déroulé une banderole avec la mention «Thank you Vichai».

Interrogé par Gary Lineker dans l'émission «Match of the Day» sur la BBC, le gardien Kasper Schmeichel a reconnu que ce déplacement à Cardiff avait été difficile à gérer sur le plan mental. «Je tremblais presque durant les dix premières minutes. Je suis fier de faire partie de ce club. Nous avons eu de la chance de connaitre Vichai. Nous ne pouvions pas rêver d'un meilleur président. Il a vraiment changé nos vies. Sans lui, rien de tout ça n'aurait été possible.»

L'équipe de Leicester a ensuite mis le cap sur la Thaïlande samedi soir. Le club doit assister dimanche et lundi aux funérailles de Vichai Srivaddhanaprabha à Bangkok.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.