Passer au contenu principal

RussieDes hooligans libres juste avant le Mondial 2018

Plus de 200 hooligans russes verront leur interdiction de stade levée juste avant le début de la Coupe du Monde de football.

Des hooligans russes ont promis de s'en prendre aux fans britanniques lors de la Coupe du Monde.
Des hooligans russes ont promis de s'en prendre aux fans britanniques lors de la Coupe du Monde.
BBC Screenshot

Le gouvernement russe a jusqu'à présent interdit de stade 391 hooligans suite aux violences qu'ils ont commises. Mais pour 204 d'entre eux, leur peine arrivera à échéance juste avant le début de la Coupe du Monde, qui aura lieu du 14 juin au 15 juillet 2018 explique The Sun dans son édition du 11 décembre 2017.

Selon le journal britannique, les services de sécurité russes FSB auraient intimé l'ordre aux parrains et aux chefs de ces hooligans de tenir leurs troupes durant toute la durée de l'évènement. Mais cet avertissement ne se base sur aucune obligation légale.

«C'est plutôt un oubli»

Comme l'a indiqué une source, le ministère de l'Intérieur n'a pas pris en compte l'organisation de la Coupe du Monde lorsqu'il a pris sa décision. «Ce n'était pas délibéré, c'est plutôt un oubli».

L'inquiétude est d'autant plus grande outre-Manche que de nombreux hooligans russes ont promis de s'en prendre aux fans britanniques lors du tournoi. Ils rêvent en effet de «détrôner» ceux qui passent pour des références en la matière.

Appel à la FIFA

Gerry Sutcliffe, un ancien ministre des Sports, espère que la FIFA va contacter les autorités russes à ce sujet. «Compte tenu de ce qui s'est déjà passé avec les supporters russes, ces interdictions de stade devraient rester en vigueur lors de la Coupe du Monde.»

Des hooligans russes avaient provoqué de très violentes bagarres à Marseille à l'occasion du match contre l'Angleterre lors de l'Euro 2016. Plusieurs fans britanniques avaient été gravement blessés.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.