Passer au contenu principal

Le remplaçant de Clint Capela décisif

Houston a fait le break. Emmené par le Brésilien Nene, les Rockets se sont imposés 113-109 à Oklahoma City.

La star de la soirée fut bien Nene. Sorti du banc, le Brésilien a réussi un 12 sur 12 improbable au tir.
La star de la soirée fut bien Nene. Sorti du banc, le Brésilien a réussi un 12 sur 12 improbable au tir.
AFP

Houston a fait le break. Emmené par le Brésilien Nene, le remplaçant de Clint Capela, les Rockets se sont imposés 113-109 à Oklahoma City. Ils mènent désormais 3-1 dans la série.

Houston aura l'occasion de conclure cette série mardi à domicile. Dans ce match IV, les Rockets se sont, une fois de plus, appuyés sur un collectif remarquable pour stopper le Thunder et Russell Westbrook, auteur à nouveau d'un triple double (35 points/14 rebonds/14 assists). Le meneur d'OKC est devenu dimanche le seul joueur avec le légendaire Wilt Chamberlain à signer trois triples doubles consécutifs en play-off.

Mais la star de la soirée fut bien Nene. Sorti du banc, le Brésilien a réussi un 12 sur 12 improbable au tir pour inscrire 28 points et pour porter le coup de grâce au Thunder. Pour effacer aussi la relative contre-performance de Clint Capela. Comme vendredi, le Genevois ne fut pas vraiment à son affaire avec un temps de jeu limité à 18 minutes, un 2 sur 5 au tir et, surtout, un différentiel de -25.

Boston revient à la hauteur de Chicago

Boston a effacé son catastrophique début de 1er tour des play-offs en signant sa deuxième victoire consécutive sur le parquet de Chicago (104-95), dimanche. Les Celtics et les Bulls sont dos à dos deux victoires partout dans cette série qui se dispute au meilleur des sept matches.

Boston, meilleure équipe de la conférence Est à l'issue de la saison régulière, peut prendre l'avantage pour la première fois en cas de succès dans le match N.5 mercredi devant son public. Le meneur de Boston Isaiah Thomas, dont la soeur cadette a trouvé la mort dans un accident de voiture la semaine dernière à la veille du premier match des play-offs, a marqué 33 points.

Son équipe a pourtant connu une grosse frayeur: alors qu'elle comptait 20 points d'avance, elle a laissé les Bulls, emmenés par Jimmy Butler (33 pts), revenir dans la rencontre et même passer brièvement en tête en fin du troisième quart-temps.

En l'absence de son meneur Rajon Rondo, blessé à la main droite, Chicago souffre: la contribution de sa doublure Isaiah Canaan a été limitée à 13 points tandis que le triple champion NBA Dwyane Wade n'a inscrit que onze points.

Retour de Gobert et victoire pour Utah

Utah est revenu à la hauteur des Los Angeles Clippers en remportant dimanche le match N.4 du 1er tour des play-offs (105-98) grâce notamment à son pivot français Rudy Gobert, de retour d'une blessure à un genou. Le Jazz et les Clippers sont à égalité deux victoires partout avant le match N.5 qui aura lieu mardi à Los Angeles.

La franchise de Salt Lake City a étourdi en fin de match les Clippers qui comptaient pourtant sept points d'avance (87-80) à sept minutes de la fin du temps réglementaire. Alors que le meilleur marqueur du Jazz Gordon Hayward, diminué par une intoxication alimentaire, n'a joué que neuf minutes, Joe Johnson a pris ses responsabilités dans le «money time» en marquant 13 points pour un total de 28.

L'autre artisan de la victoire d'Utah est Gobert qui a fini la rencontre avec 15 points (6 sur 6 au tir) et 13 rebonds en 25 minutes alors qu'il était incertain jusqu'au coup d'envoi de la rencontre. L'international français avait manqué les deux précédents matches de son équipe, remporté par les Clippers, en raison d'une entorse du genou gauche, consécutive à un choc avec un joueur adverse après 17 secondes de jeu dans le match N.1 le 15 avril dernier à Los Angeles.

«Je me suis bien senti, j'ai travaillé dur pour pouvoir aider mon équipe et cela fait du bien d'être de retour», a expliqué le pivot, candidat au titre de meilleur défenseur de NBA. «Je vais essayer cette fois de jouer plus de 17 secondes, cela va être un match difficile», a-t-il admis.

Cleveland «sweepe» Indiana

Cleveland a décroché son billet pour le 2e tour des play-offs après sa quatrième victoire consécutive contre Indiana (106-102) dimanche. Dans le jargon de la NBA, le champion en titre a réussi un «sweep», un balayage, en battant les Pacers 4 à 0. La superstar de Cleveland LeBron James en est même le spécialiste, puisque pour la cinquième année consécutive, il a bouclé son premier tour en quatre matches.

Mieux encore, «King James» a enchaîné avec Miami, son équipe de 2010 à 2014, puis Cleveland, un total de 21 victoires de suite à ce stade de la compétition, du jamais vu dans l'histoire de la NBA. Mais le triple champion NBA, auteur de 33 points, dont un panier à trois points capital à une minute de la sirène, se garde bien de tout triomphalisme, conscient que son équipe a montré d'inquiétants signes de fébrilité lors des dernières semaines de la saison régulière.

James, qui vise une septième finale NBA consécutive, est toutefois rassuré par ses Cavaliers: «On a battu une très bonne équipe, qui nous a posé des problèmes», a-t-il rappelé.

(afp/ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.