L'Italie et l'Espagne sont arrivées, le Portugal brille

FootballLes formations qui disputent l'Euro 2016 ont presque toutes pris leurs quartiers en France.

Cristiano Ronaldo a inscrit deux des sept buts portugais, mercredi, contre l'Estonie.

Cristiano Ronaldo a inscrit deux des sept buts portugais, mercredi, contre l'Estonie. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'équipe d'Italie est arrivée mercredi soir à Montpellier, où elle a établi son camp de base pour l'Euro 2016. Elle a a été acclamée par deux cents personnes environ, des locaux mais aussi des tifosi italiens.

L'hôtel Courtyard Mariott, où dormiront les «Azzurri», a fait jouer l'hymne national italien à la descente des joueurs du bus. Le gardien et capitaine, Gianluigi Buffon, vainqueur à l'applaudimètre, a fait quelques pas en direction de la foule, qu'il a saluée d'une main, avant d'entrer dans l'hôtel. Malgré les chants insistants des supporters, les joueurs ne sont pas reparus.

L'Italie commence son tournoi le 13 juin à Lyon contre la Belgique.

L'Espagne à l'île de Ré

De son côté, l'équipe d'Espagne, double championne d'Europe en titre, a atterri mercredi à l'aéroport de La Rochelle pour rejoindre son camp de base sur l'île de Ré. Le périmètre de l'aéroport avait été bouclé par un important dispositif policier tenant à l'écart une cinquantaine de supporteurs et de curieux.

L'hôtel Atalante, situé sur la commune de Sainte-Marie-en-Ré, était mercredi interdit d'accès et entouré de hauts grillages en métal installés pour l'occasion.

Pour accueillir la sélection espagnole, de nombreuses banderoles et drapeaux avaient été déployés dans les rues et sur les routes de l'île de Ré. Les hommes du sélectionneur Vicente del Bosque pourront se faire une idée de l'engouement local lors d'un entraînement ouvert au public jeudi, à 19h, au stade municipal de la commune, qui sera le principal outil de travail de l'équipe d'Espagne tout au long de la compétition.

Le Portugal, facile vainqueur de l'Estonie

De son côté, l'équipe du Portugal est attendue jeudi à Paris, où elle prendra ses quartiers. Mercredi soir, elle a disputé son dernier match de préparation, face à l'Estonie. Et l'attaque portugaise semble fin prête pour cet Euro 2016: elle a offert un véritable récital offensif, battant son adversaire 7-0.

Cristiano Ronaldo, qui faisait sa première apparition dans les matches de préparation, a joué les 45 premières minutes, suffisant pour inscrire un doublé (36e, 45e). Ricardo Quaresma signe également deux buts (39e, 77e) ainsi que deux passes décisives. Danilo Pereira (55e) et le Lillois Eder (80e) ont pris part au festival de buts, ainsi que l'infortuné Karol Mets auteur d'un but contre son camp (61e).

(afp/nxp)

Créé: 08.06.2016, 23h29

Articles en relation

Les ordures pourraient ternir l'image de l'Euro

France A deux jours du coup d'envoi de la compétition de football, la contestation sociale persiste dans le pays organisateur. Plus...

Platini n'assistera à aucun match de l'Euro

Football L'ancien président de l'UEFA ne se rendra dans aucun stade français pour assister à la compétition. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.