«J’échangerais tous mes buts contre un billet de barragiste»

FootballAuteur d’un triplé contre Vaduz, Andi Zeqiri a vécu un dimanche après-midi fort en émotions.

Andi Zeqiri a marqué trois fois... en vain.

Andi Zeqiri a marqué trois fois... en vain. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lausanne a vécu deux matches bien distincts ce dimanche après-midi. Un premier qui s’est joué sur la pelouse de la Pontaise et qu’il a très aisément remporté 6-2 contre un FC Vaduz peinant à faire acte de présence. Et un second, beaucoup plus angoissant à vivre à distance, qui se disputait au même moment au Brügglifeld, distant de quelque 185 km…

Promus barragistes durant plus d’une heure, soit jusqu’au but du géant Maierhofer pour Aarau (65e) ruinant alors les chances lausannoises, les Vaudois ont ensuite vécu dans l’espoir d’une égalisation de Rapperswil. Un but d’autant plus nécessaire que Chiasso venait de renverser le score à Wil pour s’accrocher à trois points de nature à sauver les Tessinois…

Et c’est même assis au milieu de la Pontaise que les joueurs du LS allaient suivre devant des i-phones les sept longues minutes d’arrêts de jeu, marqués par l’incroyable raté de Merlin Hadzi à la 97e dont le but aurait empêché la relégation de Rapperswil (en condamnant Chiasso) et en même temps offert la place de barragiste au LS. Sur le coup de 18h, c’est un sentiment de frustration qui animait les protégés de Contini, dont le festival n’a finalement servi qu’à aviver leurs regrets.

Auteur d’un formidable triplé, Andi Zeqiri (19 ans) a symbolisé tout l’allant d’une formation démontrant enfin, mais beaucoup trop tardivement, le potentiel qu’on lui prêtait. «On voulait à tout prix gagner et terminer en beauté, ce que l’on a fait. Il faudra apprendre de nos erreurs.» Eloigné des terrains en raison d’une délicate blessure au dos (vertèbre fissurée) qui lui a fait manquer huit matches en début d’année, le No 29 incarne l’homme sur lequel Lausanne devra s’appuyer pour repartir à la conquête de la Super League dès le 20 juillet. Sans doute le LS n’en serait-il certainement pas là à se morfondre si Zeqiri n’avait pas été fragilisé par les pépins physiques qui ont en partie gâché sa saison. «J’ai eu un début d’année 2019 compliqué, convenait-il. Je me suis battu pour revenir. Mais aujourd’hui, j’échangerai volontiers tous les buts que j’ai marqués contre un billet de barragiste. Jouer ces barrages était notre objectif, on a échoué…»

L’international helvétique des M21, qui a fêté ce dimanche chacun de ses buts devant sa famille, n’a pas tout perdu. Zeqiri a quitté le stade avec le ballon de ses exploits dominicaux sous le bras. Un ballon en guise de trophée de la consolation.

Créé: 26.05.2019, 18h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.