«J'y retournerai même pour jouer sans salaire»

Mario BalotelliL'attaquant Mario Balotelli, star de l'effectif niçois de Lucien Favre, se verrait bien revenir à Manchester City.

Mario Balotelli avec Lucien Favre.

Mario Balotelli avec Lucien Favre. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mario Balotelli aimerait-t-il rejouer à Manchester City, là où il a connu sa «meilleure saison»? «Sans l'ombre d'un doute», répond l'international italien dans une interview à la Gazzetta dello Sport. «Et même sans salaire», précise l'attaquant niçois de 27 ans.

«Dans ce club, il y a une ambiance unique, explique le buteur. Mon but, c'est de revenir dans un gros club pour gagner de nouveau quelque chose d'important. J'aimerais évoluer de nouveau au sein d'un gros effectif. Je veux rejouer la Ligue des Champions et gagner quelque chose.»

Formé à l'Inter Milan, il y a évolué jusqu'en 2010 et son départ pour Manchester City. Il a ensuite été prêté à deux reprises, à l'AC Milan puis à Liverpool avant que Lucien Favre ne lui redonne vie littéralement à Nice. «Là, c'est une saison un peu spéciale, a-t-il encore reconnu. Ça devrait toujours être comme ça. Je n'ai pas de pression, je travaille bien, comme depuis mon passage à Liverpool en fait. Mais ce sont les buts qui font la différence».

Compliqué en Italie

Balotelli, qui a défrayé plus d'une fois la chronique dans sa jeunesse, a toutefois assuré que cette période était révolue. «Je me comportais comme un gamin, mais je n'ai fait de mal à personne. Et de toute façon, on ne peut pas demander à un gosse de 20 ans de rester sagement à la maison», a-t-il encore déclaré.

Si cela ne se fait pas avec l'Angleterre, un retour en Italie est-il possible? C'est compliqué, avoue-t-il sans hésiter. «A Milan, il y aurait trop de pression sur moi, comme la dernière fois. J'ai essayé de venir saluer mes anciens coéquipiers de l'AC Milan il y a quelques semaines, mais Marco Fassone, le directeur exécutif, m'a dit que c'était mieux de ne pas le faire», explique-t-il encore. (ats/nxp)

Créé: 21.12.2017, 16h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...