Le Jazz, avec Sefolosha, stoppe sa mauvaise série

BasketballAprès trois revers de suite, Utah est allé s'imposer lundi sur le parquet des Sacramento Kings.

Thabo Sefolosha a raté ses deux tirs à 3 points tentés.

Thabo Sefolosha a raté ses deux tirs à 3 points tentés. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Utah continue de souffler le chaud et le froid après six semaines de compétition en NBA. Après trois défaites de rang (Pacers, Kings et Lakers), les coéquipiers de Thabo Sefolosha, pourtant privés de leur joueur phare Donovan Mitchell - blessé - ont stoppé l’hémorragie avec un festival offensif dans la nuit de dimanche à lundi.

En déplacement sur le parquet de Sacramento, les hommes de Quin Snyder ont gagné (133-112) grâce, surtout, à la prestation plus que aboutie de Ricky Rubio (27 points 7 rebonds 5 assists). Le Vaudois du Jazz a lui joué 12 minutes (2 points 3 rebonds) et marqué uniquement sur lancers-francs. Utah (9 victoires - 11 défaites) est 14e de la Conférence Ouest mais la 8e place n'est pas si loin.

Dans les autres parties, les Lakers ont chuté pour la deuxième fois en une semaine face au Magic d'Orlando (104-108), et un Nikola Vucevic intenable (31 points 15 rebonds). A domicile, les Toronto Raptors ont engrangé une 17e victoire - pour seulement 4 défaites - face au Miami Heat (125-115) et conservent le meilleur bilan de la Ligue. A signaler aussi, le troisième succès de suite des Knicks: après Boston et la Nouvelle-Orléans, New York s'est offert Memphis (103-98). Enfin, Jimmy Butler a à nouveau offert la victoire au Philadelphia Sixers sur un immense tir au buzzer à Brooklyn (127-125).

(nxp)

Créé: 26.11.2018, 08h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.