Kambundji et Hussein en force à Doha

AthlétismeLes athlètes suisses, comme Mujinga Kambundji ou Kariem Hussein, seront bien présents cette saison en Ligue de diamant. D'abord ce vendredi à Doha .

Kariem Hussein (médaillé de bronze) et Mujinga Kambundji ici en 2016 lors des championnats d'Europe à Amsterdam.

Kariem Hussein (médaillé de bronze) et Mujinga Kambundji ici en 2016 lors des championnats d'Europe à Amsterdam. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Suisses, signe de vitalité, seront présents en force cette saison en Ligue de diamant. Et cela dès la première étape, vendredi à Doha, qui verra à l'oeuvre Mujinga Kambundji (100 m) et Kariem Hussein (400 m haies).

Kambundji a franchi un cap cet hiver avec sa médaille de bronze - son premier podium à l'échelon planétaire - aux Mondiaux en salle de Birmingham, sur 60 m. Elle n'a jamais été aussi rapide (7''03) et tient tête désormais aux Jamaïcaines, Américaines et autres Ivoiriennes. Au plan européen, il n'y a guère que les meilleures Allemandes et, surtout, la Néerlandaise Dafne Schippers pour rivaliser.

Kambundji en stage en Floride

Schippers, justement, double championne du monde du 200 m, partage désormais le même entraîneur que Kambundji, en la personne de Rana Reider. La Bernoise a choisi de rejoindre le groupe de l'intransigeant coach américain après un stage concluant ce printemps en Floride.

La collaboration n'est encore que provisoire, mais Kambundji apprécie déjà le fait que Reider sollicite régulièrement son feed-back et ajuste ses plans en fonction des sensations de l'athlète, qui a besoin qu'on lui lâche un peu la bride. Du reste, Kambundji restera essentiellement basée dans la région bernoise et sera surtout «guidée» à distance.

Son mois de mai sera très chargé puisque, une semaine après Doha, elle courra sur 200 m à Shanghai, puis à Rome le 31 mai. Elle se met sur orbite en vue des Championnats d'Europe de Berlin (6 - 12 août), avec la Ligue de diamant pour fil rouge. Les étapes suisses se dérouleront le 5 juillet à Lausanne et le 30 août à Zurich.

Kariem Hussein vise un titre à Berlin

L'heure est aussi au changement pour Kariem Hussein. Le Thurgovien s'entraîne depuis six mois avec Laurent Meuwly. Ce dernier, employé désormais à plein temps par Swiss Athletics, a donc sous sa conduite les deux cracks du 400 m haies, Hussein et Lea Sprunger. «Cela crée une dynamique pour l'ensemble du groupe», relève le coach fribourgeois. «Avec Kariem, nous travaillons beaucoup la force et la vitesse, ses points faibles. Nous mettons aussi davantage d'intensité, et ça a été un peu un choc pour lui au début.»

Hussein ne s'annonce pas encore très affûté pour Doha, puisqu'il revient de blessure (ischio-jambiers), même s'il visera un nouveau titre continental en août à Berlin. Attention toutefois, ses examens finaux de médecine tombent durant la même période. Une année-charnière pour l'athlète de 29 ans !

Lea Sprunger à fond

Lea Sprunger n'y va pas par quatre chemins: elle annonce, tout de go, viser le titre européen à Berlin sur 400 m haies et de «gros chronos» dans la saison, soit moins de 51'' sur 400 m et moins de 54'' sur 400 m haies, ce qui signifierait deux nouveaux records de Suisse.

La Vaudoise a apparemment bien digéré sa disqualification des Mondiaux en salle et lancera sa saison de Ligue de diamant à Rome le 31 mai, puis Oslo le 7 juin. «J'aborde cette saison avec sérénité et envie», glisse la Nyonnaise.

La 'niaque' de Sarah Atcho¨

Oslo permettra aussi de retrouver Selina Büchel (sur 800 m) et Fabienne Schlumpf (sur 3000 m steeple). On peut aussi tabler sur l'une ou l'autre apparition sporadique, sur le grand circuit, d'Angelica Moser (perche), du relais 4 x 100 m dames ou encore de Julien Wanders (5000 m) et Noemi Zbären (100 m haies), mais pas de la perchiste Nicole Büchler (pause maternité).

Il faudra par ailleurs suivre Sarah Atcho, même si la perle lausannoise n'a pas réussi sa saison indoor. «Avec elle, ce n'est jamais un long fleuve tranquille. Elle reste fragile physiquement mais possède une telle 'niaque' qu'elle ressurgit toujours dans les grandes compétitions», observe son coach Laurent Meuwly. (ats/nxp)

Créé: 02.05.2018, 10h44

Galerie photo

Les athlètes suisses aux Mondiaux d'athlétisme

Les athlètes suisses aux Mondiaux d'athlétisme Seize athlètes composent la délégation suisse aux Mondiaux de Pékin, qui se déroulent jusqu'au 30 août 2015

Galerie photo

Athlétisme: les Championnats du monde 2017 à Londres

Athlétisme: les Championnats du monde 2017 à Londres En images, les Mondiaux d'athlétisme 2017 dans la capitale anglaise.

Articles en relation

Kambundji en bronze devant Thompson

Athlétisme En s'imposant devant la double médaillée olympique, la Bernoise a réussi un véritable exploit aux Mondiaux en salle de Birmingham. Plus...

Kambundji fonce en finale

Athlétisme La sprinteuse bernoise a remporté avec la manière sa demi-finale du 60 m aux Mondiaux en salle de Birmingham, vendredi. Plus...

Les Suissesses débutent bien aux Mondiaux en salle

Athlétisme Sprunger, Kambundji et Del Ponte ont connu une bonne entrée en matière à Birmingham. Les trois Helvètes se sont qualifiées pour les demies. Plus...

Mujinga Kambundji change encore d'entraîneur

Athlétisme La meilleure sprinteuse suisse s'est séparée de l'entraîneur néerlandais Henk Kraaijenhof. Plus...

Lea Sprunger et Hussein, athlètes de l'année

Athlétisme La Vaudoise et le Thurgovien ont été couronnés samedi lors de la Swiss Athletics Night à Ittigen. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.